Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Artisanat : Souleymane Diarrassouba appelle à une augmentation de la consommation locale
Publié le vendredi 22 decembre 2017  |  Ministères
Comment


Le ministre Souleymane Diarrassouba du Commerce, de l’Artisanat et de la Promotion des Pme, a invité hier les consommateurs en général et les entreprises à se tourner vers les artisans locaux pour le choix des cadeaux qu’ils offrent à leurs proches et partenaires durant la période des fêtes de fin d’année. Il a lancé cet appel au terme d’une visite de plusieurs sites abidjanais de production, de promotion et de commercialisation des produits de l’Artisanat national. Ce sont les stands d’exposition et de vente installés dans les locaux du centre commercial Playce de Marcory, de la Chambre de commerce et d’industrie au Plateau, du Comptoir des artisans à Cocody et du Centre artisanal de la ville d’Abidjan à Treichville. Dans son invite aux populations à consommer les produits artisanaux fabriqués localement, Souleymane Diarrassouba a précisé que ce sont des biens qui prennent de la valeur avec le temps et représentent différentes facettes de la culture ivoirienne qui s’en trouve pérennisées pour les générations futures. Aux acteurs rencontrés sur le terrain, le ministre a réitéré le soutien du gouvernement qui entend mettre tout en œuvre pour permettre aux 245 corps de métiers qui composent ce secteur de jouer pleinement leur part dans le développement de la Côte d’Ivoire, en allant au-delà des 12 % qu’ils apportent déjà au produit intérieur brut (Pib). C’est en cela qu’il a rappelé les réflexions en cours avec le secrétariat d’État en charge de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle, pour la mise en place de curricula d’où sortiront des apprentis et des maîtres artisans. En outre, Souleymane Diarrassouba a indiqué la mise à disposition future de financements par le biais de la Chambre des métiers, tout en rappelant aux collectivités locales de réserver des sites pour les activités du secteur comme prévu par le code de l’artisanat établi en 2015.

ABOUBAKAR BAMBA
Commentaires


Comment