Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Près de 11 millions de passagers sont transportés chaque mois par la SOTRA (Ministre)
Publié le jeudi 28 decembre 2017  |  APA
Après
© Autre presse par DR
Après avoir reçu 157 en mars et avril dernier : la SOTRA réceptionne un troisième lot de 50 autobus
Jeudi 8 juin 2017. Abidjan. En provenance de Mumbai (Inde), 50 autobus neufs Tata sont sortis du port d`Abidjan.
Comment


Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le ministre ivoirien des transports, Amadou Koné a révélé mardi, que la Société des transports abidjanais (SOTRA), l’entreprise publique qui assure la gestion du transport urbain à Abidjan, transporte aujourd’hui via ses autobus près de 11 millions de passagers chaque mois.

« Je suis heureux de vous dire que là où pour la même période, la SOTRA transportait 4 millions de passagers, dans la même période de mars dernier à aujourd’hui, la SOTRA a transporté chaque mois à peu près 11 millions de passagers. Elle transporte quotidiennement aujourd’hui 353.000 passagers », a fait savoir M. Koné qui était l’invité d’une émission spéciale sur les transports en Côte d’Ivoire diffusée sur les antennes de la Radiodiffusion télévision ivoirienne ( RTI- service public).

Ladite compagnie qui a acquis cette année 500 autobus, recevra 500 autres autobus des autorités ivoiriennes l’année prochaine, a ajouté le ministre des transports. « En tant que premier responsable du secteur des transports, il m’est apparu nécessaire de mettre en place de nouveaux taxis à Abidjan», a poursuivi M. Koné qui justifiait, dans la foulée, la mise en service récente dans la capitale économique ivoirienne de taxis dits de « dernière génération » dénommés « Ivoire Taxis».

Selon lui, « si aujourd’hui nous prenons les textes qui régissent le secteur des transports, il y a beaucoup de taxis en circulation à Abidjan qui ne devraient plus circuler». Le gouvernement, a-t-il assuré « ne veut pas chasser nos compatriotes qui exercent dans ce domaine en mettant en service de nouveaux taxis ».

Cependant, il a annoncé qu’un arrêté ministériel en cours d’élaboration, ne devrait autoriser à la circulation que les taxis qui répondront au cahier de charges qui sera fixé. Avec cet arrêté, a souligné M. Koné, « Tous les taxis seront en orange et blanc. Les compteurs seront spécifiques et un certains nombres d’équipements seront obligatoires».

« Notre pays ne peut pas être la poubelle du monde», a soutenu, dans un autre registre, le ministre relativement au décret pris début décembre par l’exécutif ivoirien portant limitation de l’âge des véhicules d’occasion importés en Côte d’Ivoire.

«Nos compatriotes devraient comprendre que ces décisions sont de bonnes mesures », a-t-il indiqué expliquant que ce décret vise notamment à « éviter la pollution et assurer la sécurité routière ». Autre point évoqué par le ministre des transports au cours de cet entretien, le projet du métro d’Abidjan dont les travaux ont été lancés le 30 novembre dernier par le président ivoirien Alassane Ouattara et son homologue français, Emmanuel Macron et qui devrait relier la commune d’Anyama au Nord d’Abidjan à celle de Port-Boüet, au Sud.

« Pour faire des comparaisons sur le coût d’un tel projet, il y a des ratios. Pour savoir si un projet de cette nature est cher ou pas, on rapporte le projet à un ratio qui est connu. Ce ratio c’est le financement dédié à l’investissement », a expliqué M. Koné en réaction à ceux qui estiment que le montant de plus de 800 milliards pour la réalisation de ce métro est excessif.

« Nous aurons 20 gares à quai. Donc 40 quais qui feront chacun 100 mètres», a-t-il précisé ajoutant que « pour Abidjan, c’est cinq lignes de métro qui sont prévues ».

PIG/lb/ls/APA
Commentaires


Comment