Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Vœux de nouvel an 2018 – Le corps diplomatique plaide pour davantage d’actions en faveur de la réconciliation
Publié le jeudi 4 janvier 2018  |  Pôle Afrique
Cérémonie
© Présidence par DR
Cérémonie de présentation des vœux du Nouvel An du Corps diplomatique au Président de la République
Jeudi 04 janvier 2018. Abidjan. Cérémonie de présentation des vœux du Nouvel An du Corps diplomatique au Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA, au Palais de la Présidence.
Comment


Au nom de ses pairs diplomates accrédités en Côte d’Ivoire, partis présenter leurs vœux de nouvel an 2018 au chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara, le Nonce apostolique Joseph Spiteri a appelé ce jeudi 4 janvier à un renforcement des actions en faveur de la cohésion sociale et de la réconciliation nationale.

« Il y a des accords à respecter et des négociations à poursuivre sans contrainte et en tout respect mutuel, aussi bien en famille qu’entre le gouvernement et les citoyens. Entre les partis politiques et les forces vives d’une nation, y compris les leaders religieux et les chefs coutumiers. Entre les chefs d’entreprises, les travailleurs, les syndicats ainsi qu’entre les cadres et les nouvelles générations », a soutenu Joseph Spiteri.

« Monsieur le Président de la République, conscient de tout ce que vous avez déjà réalisé, nous souhaiterions en 2018 en faire plus pour l’éradication du travail des enfants et pour la scolarisation des jeunes filles. La même ardeur devrait être de mise pour la bonne gouvernance, pour la lutte sans cesse contre la corruption, en faveur de procès judiciaires plus rapides. Aussi en vue des élections que vous venez d’annoncer, souhaiterions-nous un engagement majeur des femmes en politique. Nous voudrions suggérer en outre un dialogue politique plus étendu pour sortir de la mentalité du clan et favoriser un concours actif de l’opposition. Il va également s’en dire que l’enrôlement de nouveaux nombreux électeurs va susciter un meilleur engagement civique de tous », poursuit-il.
... suite de l'article sur Pôle Afrique

Commentaires


Comment