Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Voeux 2018: La ministre de la Santé prône un accès de proximité des populations, aux soins
Publié le vendredi 5 janvier 2018  |  AIP
Renforcement
© Abidjan.net par dr bill leo
Renforcement de capacités - Remise de diplômes aux personnels soignants mère-enfants.
Dr Dr Raymonde Goudou Coffie Ministre de la santé a parrainé la cérémonie de remise de diplômes aux personnels soignants mère-enfants le 22 décembre 2017 au CHU de yopougon.
Comment


Abidjan, Le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Raymonde Goudou Coffie prône un accès de proximité des populations, aux soins, à compter de 2018, dans une interview accordé à l’AIP, jeudi.

« Nous sommes en train de prévoir comme l’a souhaité le chef de l’Etat, Alassane Ouattara, qu’à moins de 5 km, les populations puissent avoir accès à des structures de santé, de premier niveau. », a déclaré la ministre de la Santé, en marge de la présentation des vœux des corps constitués, au palais des pas perdus à Abidjan-Plateau.

Ce sont près de 200 établissements sanitaires de premier contact qui sont prévus à l’orée 2020, selon Dr Goudou Raymonde.

« Déjà en 2018, nous pourrions livrer entre 30 et 50 sanitaires de premier contact sur toute l’étendue du territoire », a révélé la ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, qui désire par cette approche, permettre aux populations de recevoir des soins et des médicaments sans avoir à parcourir une grande distance.

Elle s’est réjouie d’avoir marqué d’une pierre blanche, l’année écoulée, par des investissements majeurs. « Nous avons bien fini l’année 2017. Nous avions de chantiers qui étaient déjà bien lancés. Nous avons pu, grâce à l’appui du Premier Ministre, Gon Coulibaly, terminer ces chantiers. Nous pouvons nous féliciter », a-t-elle déclaré.

Une référence faite à des projets réalisés, entre autres, l’inauguration du cinquième Centre hospitalier universitaire (CHU) d’Angré, du premier centre de radiothérapie en Côte d’Ivoire et la tenue de la 19 éme édition de la Conférence internationale sur le Sida et les Ist en Afrique (ICASA).

Des actions notables, auxquelles s’ajoute la production prochaine de médicaments génériques pour des pathologies, telles que le VIH SIDA, le paludisme et d’autres médicaments industriels, grâce à une unité de fabrication, du groupe Pharma 5, dont la pose de la première pierre s’est déroulée, le 27 décembre dernier, a rappelé Goudou Raymonde.

« Notre objectif est vraiment de rendre l’accès des soins plus proche des populations, un accès de proximité, d’ici 2020», a-t-elle soutenu.

La première responsable de la santé se dit heureuse de participer au bien-être médical et sanitaire des populations. « Je suis content que le Président Alassane Ouattara, me fasse confiance, pour avoir fait avancer un système qui se trouvait totalement à plat, lorsqu’il a accédé à la magistrature suprême en 2011," s’est-t-elle réjouie.

(AIP)

nmfa/akn/fmo
Commentaires


Comment