Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Projets agricoles/Anader: Le député Affi offre un séminaire aux populations de Andé
Publié le dimanche 7 janvier 2018  |  Fraternité Matin
Politique/
© Abidjan.net par DA
Politique/ Annonce de la marche du samedi 17 juin 2017, Affi N`Guessan
Politique/ Annonce de la marche du samedi 17 juin 2017, Affi N`Guessan: "C`est une marche citoyenne, une marche pour l`intérêt de la nation..."
Comment


Après la sous-préfecture de Andé, le séminaire va se poursuivre dans la sous-préfecture de Assié-Koumassi, le lundi 8 janvier, et dans la sous-préfecture de N’Guessankro, le mardi 9 janvier prochain.

L’honorable Pascal Affi N’Guessan, député des sous-préfectures de Bongouanou (Andé, Assié-Koumassi, Bongouanou sous-préfecture, N’Guessankro), a eu l’initiative de programmer des séminaires d’informations, en collaboration avec l’Agence nationale d’appuis au développement rural (Anader), sur les projets agricoles dans le département de Bongouanou. C’est la sous-préfecture de Andé qui a ouvert le bal, le 5 janvier, à travers la présentation de ces projets par les agents de l’Anader, dirigés par Mme Goré, chef de zone.

L’objectif de ce séminaire, selon l’honorable Pascal Affi N’Guessan, qui a pris en premier la parole, est de donner l’opportunité à toutes les populations de savoir ce que l’Etat a décidé de leur apporter comme assistance, comme support technique pour permettre aux populations de sortir de la pauvreté, pour trouver les ressources de substitution aux cultures de rente que sont le café et le cacao qui ne sont plus ce qu’elles étaient il y a quelques années.

Les agents de l’Anader ont expliqué à leur tour la mission et le rôle de leur structure qui consistent à apporter l’assistance technique et à œuvrer pour le professionnalisme des producteurs agricoles. Ils ont décliné les différents projets agricoles disponibles. Il s’agit de la culture de manioc, de banane, d’anacarde, de tomate, de riz, le projet jeune au niveau du café-cacao etc. Mme Goré a exhorté les populations de la sous-préfecture de Andé à ne pas les fuir, mais à les consulter pour tout sorte de projet agricole.

C’est dans une salle pleine à craquer que les échanges se sont déroulés. Ce, en présence du sous-préfet de Andé, M. Alla Yao Alain. Les 200 personnes venues des 12 villages de la sous-préfecture de Andé pour participer à ce séminaire d’information sont retournées satisfaites.
... suite de l'article sur Fraternité Matin

Commentaires


Comment