Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Bangolo/Attaque d’un poste de contrôle de l’armée: 02 civils tués, 03 assaillants interpellés
Publié le dimanche 7 janvier 2018  |  Fraternité Matin
Reprise
© AFP par ISSOUF SANOGO
Reprise des mutinerie en Côte d’Ivoire
Lundi 15 mai 2017. Tirs nourris de soldats mutins pour réclamer des primes non payées à Bouaké
Comment


Les éléments des Faci ont interpellé trois membres présumés du commando auteur des coups de feu meurtriers dans le village de Pona-Zibiao.

Quatre hommes lourdement armés ont attaqué dans la nuit du 3 au 4 janvier 2017, à 3h, du matin un poste de contrôle des éléments du Bataillon de sécurisation de l'ouest (BSO) basés dans le village de Ganzon dans la sous-préfecture de Gohouo-Zagna, département de Bangolo.

Cette attaque a fait deux morts au sein des habitants du village. Il s'agit des nommés Kehi Boneka Elysée (20ans) et Zanhan Angenor (25 ans) dont les habitations sont voisines au poste de contrôle visité par les assaillants.

Suite à cette attaque meurtrière, les hommes du lieutenant Coulibaly Moussa dit Moses, chef du détachement des Forces armées de Côte d'Ivoire (Faci) de Bangolo informés par un noctambule qui a formellement identifié un des quidams, ont interpellé trois membres présumés du commandos auteur des coups de feu meurtriers dans le village de Pona-Zibiao.
... suite de l'article sur Fraternité Matin

Commentaires


Comment