Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Vœux de fin d’année: Le président de l’Union Pour la Côte d’Ivoire s’adresse aux ivoiriens
Publié le dimanche 7 janvier 2018  |  Partis Politiques
P​olitique/
© Abidjan.net par Serge T
P​olitique/ UPCI: le président intérimaire anime sa première conférence de presse pour rassurer les militants.
Mardi 13 Juin 2017 Abidjan. M SORO Brahima président intérimaire de l`UPCI ​(Union pour la Côte d`Ivoire) ​a animé une conférence de presse pour rassurer les militants du it parti de la tenue le 8 Juillet prochain d`un congrès pour élire le nouveau président​, à la suite de la démission de Gnamien Konan.​ Photo: SORO BRAHIMA président intérimaire UPCI
Comment


Ivoiriennes, Ivoiriens,

L’année 2017 qui s’achève a été marquée par de nombreux évènements dont nous devons tirer les enseignements.

L’actualité nationale a été marquée par des mutineries et des grèves, mais également par d’importants sommets internationaux que notre pays a eu le privilège d’abriter.

En 2017, des militaires ivoiriens ont, à nouveau, pris les armes pour revendiquer et contraindre le Gouvernement à satisfaire l’intégralité de leurs doléances essentiellement pécuniaires.

En 2017, les mouvements de grève se sont poursuivis en Côte d’Ivoire, en particulier dans le secteur de l’éducation/formation. Des élèves se sont crus fondés à dicter le calendrier des vacances et congés scolaires tandis que la plupart des Universités publiques sont demeurées dans un cycle où personne ne connaît le début ni la fin de l’année académique.

Au même moment, le monde en général et l’Afrique en particulier, nous donnaient des leçons !

En 2017 en effet, Emmanuel Jean-Michel Frédéric MACRON est devenu, sans l’investiture d’un Parti politique traditionnel français et à moins de quarante ans, le plus jeune Président de la Cinquième puissance mondiale, la France, pays avec lequel la Côte d’ivoire a toujours entretenue une relation particulière.

En 2017, les juges de la Cour Suprême du Kenya ont invalidé l’élection présidentielle à laquelle le Président sortant était candidat, à la désapprobation totale de celui-ci.

En 2017, tout près de nous, George Tawlon Manneh Oppong Ousman WEAH, né dans un bidonville de Monrovia, ancienne vedette du football et unique détenteur africain du Ballon d’or, est élu Président du Liberia, créant ainsi la première alternance démocratique dans ce pays après 70 ans d’indépendance.

En 2017, notre formation politique a connu a connu deux temps forts dont un de portée nationale, à savoir, la démission du premier président du Parti et le second, l’organisation de notre tout premier Congrès qui nous a porté à la tête du Parti.

Ivoiriennes, Ivoiriens, le monde est en pleine mutation.

Les défis auxquels nous devons faire face, nous imposent de travailler inlassablement au renforcement de la Cohésion Nationale et à promouvoir les valeurs que reflète notre devise nationale : Union-Discipline-Travail.

En 2018, nous devrons redoubler de détermination et d’audace tant dans nos diverses entreprises quotidiennes que dans notre engagement politique, car l’actualité politique nous rappelle sans cesse que rien n’est impossible à ceux qui savent bâtir ou tracer leur voie avec abnégation et patience.

En 2018, avec nos adhérents et sympathisants, nous devrons intensifier l’implantation du Parti.

A cet effet, j’invite tous les ivoiriens soucieux de la cohésion et de la paix dans le pays, à nous rejoindre en 2018 afin qu’ensemble, nous constituons une force constructive qui permette de lever l’hypothèque que semble déjà constituer la perspective de 2020.

Enfin, aux ivoiriennes et des ivoiriens qui ont traversé des épreuves en 2017, je formule des vœux de bonheur retrouvé en 2018.

A toutes et à tous, bonne et heureuse année 2018.

Que Dieu bénisse la Côte d’Ivoire.


Le Président de l’Union Pour la Côte d’Ivoire
Me SORO BRAHIMA
Commentaires


Comment