Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire / Le projet d’aménagement du barrage hydroélectrique de Gribo popoli présenté aux populations
Publié le mercredi 10 janvier 2018  |  AIP
Comment


Soubré - Le projet d’aménagement du barrage hydroélectrique de Gribo popopli de la commune de Soubré a été présenté aux populations lors d’une séance publique qui a eu lieu mardi, en présence du préfet de région Alliali Kouadio.

Ces échanges ont eu pour objectif de sensibiliser et informer les populations en vue de faciliter le travail des experts qui iront sur le terrain, pour placer les premières bornes avant la suite des travaux.

Le chef de projet de CI-Energies, Balet Maxime, a expliqué que ce deuxième ouvrage qui se trouve à environ six kilomètres du premier barrage de Soubré sera long de quatre kilomètres avec une hauteur de 18 mètres, une capacité de 714 m3 pour trois groupes de production pour un débit de 112 mégawatts, et va augmenter de 6 % la capacité annuelle de la production électrique du pays.

«Mais ces travaux vont aussi nécessiter des déplacements de personnes et des destructions de biens et de plantations, d’où la tenue de séances publiques pour largement informer et sensibiliser les populations susceptibles de se trouver sur le site dudit barrage »,a-t-il ajouté.

A sa suite, l’expert environnementaliste, Jean Luc Pigeon a indiqué que les travaux du projet concernent deux départements notamment Soubré et Méagui, tout en communiquant sur les impacts prévisibles que sont les déplacements de personnes et la subvention des champs agricoles. « L’étude environnementale est très importante pour la suite des travaux, c’est pourquoi l’implication et la franche collaboration des populations est plus que importante »,a-t-il conclu.

«Il faut se tenir à la disposition des enquêteurs et leur donner toutes les informations et autres documents administratifs disponibles, coopérer avec eux, sinon si le départ est faussé, la suite sera pénible à gérer», a souligné pour sa part le préfet tout en rassurant les populations quant aux dispositions qui seront prises par le gouvernement pour soulager ceux qui seront impactés par la construction du barrage.

(AIP)

km/amak/kam
Commentaires


Comment