Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
International

Côte d’Ivoire/ Inter/ Deux journalistes inculpés pour atteinte au secret d’Etat en Birmanie
Publié le mercredi 10 janvier 2018  |  AIP
Comment


Abidjan - Deux journalistes de l’agence de presse Reuters, arrêtés il y a un mois, ont été mis en examen mercredi en Birmanie, pour atteinte au secret d’Etat.

"C’est une tentative d’intimidation, nous n’avons rien fait de mal", ont déclaré les deux journalistes, âgés de 31 ans. Ils travaillaient sur la répression contre la minorité musulmane des Rohingyas dans l’Etat d’Arakan (Ouest du pays). A ce procès, ils risquent jusqu’à 14 ans de prison.

Devant le tribunal de Rangoun, devant lequel étaient aussi rassemblés les amis et la famille des deux hommes, ainsi que des diplomates étrangers, certains des reporters birmans portaient en soutien un tee-shirt noir avec l’inscription: "Le journalisme n’est pas un crime".

Selon leur avocat, le procès aura lieu le 23 janvier. S'il peut maintenant rendre visite aux reporters régulièrement, les rencontres sont limitées à une trentaine de minutes, une durée trop courte selon l’avocat.

Les journalistes de Reuters ont été arrêtés après un dîner avec des membres de la police, en possession de documents sur les opérations de l’armée dans l’Etat d’Arakan. Cette arrestation montre la grande fragilité de la liberté de la presse dans le pays, surtout concernant les sujets liés aux militaires, qui détiennent encore trois ministères-clés en Birmanie.

(AIP)
tls/fmo
Commentaires


Comment