Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Sport
Article
Sport

Crise Fédération ivoirienne de taekwondo-CNO CI : Communiqué du Comité Directeur de la FITKD
Publié le mercredi 10 janvier 2018  |  regionale.info
Taekwondo
© Abidjan.net par PR
Taekwondo : le président Bamba Cheick Daniel anime une conférence de presse relative à sa suspension par le CNO
Abidjan le jeudi 15 juin 2017. Le président de la Fédération Ivoirienne de Taekwondo, Me Bamba Cheick Daniel a animé une conférence de presse au siège de la fédération en réponse à un courrier du Comité National Olympique (CNO) qui a annoncé sa suspension.
Comment


Le président de la Fédération ivoirienne de taekwondo, Bamba Cheick Daniel, multiplie les sorties médiatiques pour tenter de faire la lumière sur la crise qui oppose sa fédération au Comité National Olympique de Côte d’Ivoire (CNO-CI).

A cet effet, la FITKD a diffusé un communiqué, dans la soirée du mardi 09 janvier 2018, dans lequel il met en garde les agissements du CNO-CI.

Chers Taekwondo – Ins et Amis du Taekwondo Ivoirien

Le Président du Comité National Olympique de Côte d’Ivoire a présenté hier matin de façon éclatante son projet olympique pour le Taekwondo ivoirien à deux ans des Jeux Olympiques de Tokyo : détruire à tout prix le Taekwondo Ivoirien.

Après avoir lamentablement échoué dans sa tentative de décapiter le Taekwondo ivoirien de ses instances dirigeantes légales et légitimes face aux décisions pertinentes de la World Taekwondo, de la World Taekwondo Africa, du Grand Maître Kim Young Tae 9ème Dan Doyen des Grands Maîtres du Kukkiwon, Académie Mondiale, Monsieur PALENFO vient de s’illustrer par un acte qui l’éloigne davantage de l’Esprit Olympique dont il prétend être le défenseur.

En effet, ayant fait munir les membres de son illégal Comité Ad’hoc de Transition (non créé par un arrêté du Ministre des Sports et dans lequel ne siège aucun représentant du Ministre des Sports pourtant autorité hiérarchique de la FITKD et du CNO-CIV), d’une ordonnance du Président du Tribunal de Première Instance Abidjan –Plateau l’autorisant à ouvrir le siège technique (Stade Houphouët Boigny) de la FITKD, et en prendre possession.

Mettant à exécution cette ordonnance, Mr PALENFO a fait casser et changer les serrures dudit local.
... suite de l'article sur Autre presse

Commentaires


Comment