Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Sport
Article
Sport

Fédération de Taekwondo: Après la prise du siège, le Comité ad hoc annonce d’autres actions
Publié le jeudi 11 janvier 2018  |  Fraternité Matin
Décentralisation:
© Abidjan.net par Marc Innoncent
Décentralisation: tenue à Abidjan de la première réunion de l`organisation des régions unies
Jeudi 19 Mars 2015. Abidjan. la Côte d`Ivoire a été choisie pour abriter la première réunion de l`organisation des régions unies avec l`assemblée des régions et districts (ARDCI). le ministre Bamba Cheick Daniel représentant le ministre d`Etat Hamed Bakayoko a lanceé les travaux
Comment


Après avoir pris possession du siège technique de la Fédération ivoirienne de Taekwondo (Fitkd) sis au stade Félix Houphouët-Boigny le lundi 8 janvier 2018, le Comité ad hoc mis en place par le Comité national olympique (Cno-Civ) pour gérer momentanément la fédération, a annoncé qu’il va poursuivre la procédure entamée afin de faire fonctionner la Fitkd. C’était au cours d’une conférence de presse organisée à cet effet ce mercredi 10 janvier, au siège du Cno-Civ sis aux II-Plateaux Vallon.

Pour Me Aka Ezoa, juriste du Cno-Civ et par ailleurs vice-président du Comité ad hoc, il s’agit dans un premier temps de réclamer les instruments nécessaires, c’est-à-dire le patrimoine de la Fitkd (documents administratifs, matériel sportif, technique, etc.), qui vont permettre au Taekwondo de fonctionner normalement sur le plan national jusqu’à l’élection d’un nouveau président.

A l’entendre, Bamba Cheick Daniel n’est plus à la barre. « Depuis fin 2016, Bamba Cheick Daniel est en fin de son deuxième mandat. Il devait passer la main. Il ne l’a pas fait. Et pour rester, il a changé les textes. Et de mandat limité, il passe à un mandat illimité. Sur cet état de fait, le Cno-Civ qui est le garant de la charte, ne peut pas cautionner cette forfaiture », a expliqué Me Aka Ezoa. Et d’ajouter que le Cno-Civ ne reconnaît plus Bamba Cheick Daniel comme président de la Fitkd.

Pour Kouakou Lucien, vice-président du Cno-Civ et président du Comité ad hoc, la procédure entamée est légale et conforme aux textes en vigueur au niveau de la charte du Cno-Civ.

« Nous avons envoyé au président sortant un courrier pour lui signifier que nous viendrons pour une passation de charge, il ne s’est pas présenté à cette date. Suite à ce refus de se présenter, nous avons eu un papier du tribunal d’Abidjan qui nous permettait de prendre possession des bureaux et c’est ce que nous avons fait », a expliqué M. Kouakou Lucien.
... suite de l'article sur Fraternité Matin

Commentaires


Comment