Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Le Conseil national de sécurité se réunit ce jeudi
Publié le jeudi 11 janvier 2018  |  AIP
Cérémonie
© Présidence par DR
Cérémonie de présentation des vœux du Nouvel An du Corps diplomatique au Président de la République
Jeudi 04 janvier 2018. Abidjan. Cérémonie de présentation des vœux du Nouvel An du Corps diplomatique au Président de la République, S.E.M. Alassane OUATTARA (photo), au Palais de la Présidence.
Comment


Abidjan - Le Conseil national de sécurité se réunit ce jeudi sous la présidence du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, chef suprême des Armées, pour notamment traiter des récents événements qui ont mis à mal la situation sécuritaire récemment dans la ville de Bouaké.

Un affrontement a éclaté vendredi à Bouaké entre des éléments du Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO) et des militaires. A la suite de ces événements, des éléments de certaines casernes de la ville s’en sont pris au cantonnement du CCDO, causant de nombreux dégâts matériels. Selon un bilan de l’état-major des armées, deux véhicules ont été incendiés, un autre endommagé et les locaux du CCDO mis à feu. On dénombre également un blessé.

Cette situation a plongé la ville dans la psychose, les populations croyant revivre les scenarii de l’année 2017, marquée par de récurrentes mutineries avec pour épicentre Bouaké.

S’exprimant sur la question, mercredi, à l’issue du Conseil des ministres, le porte-parole du Gouvernement, Bruno Nabagné Koné, a toutefois rassuré qu’il ne s’agit cette fois que d’altercations entre différentes factions militaires. « La situation est calme, (…) des renforts ont été envoyés à Bouaké pour rassurer la population », a-t-il fait savoir.

Le 04 janvier, l’armée ivoirienne, à travers son chef d’Etat-major, le Général Sékou Touré, avait présenté lors de la traditionnelle cérémonie de présentation de vœux de Nouvel an, ses excuses au chef de l’Etat et à la nation pour les différents troubles enregistrés en 2017.

(AIP)

kg/cmas
Commentaires


Comment