Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Vœux de nouvel an: le ministre des eaux et forêts, Alain Donwahi exhorte ses collaborateurs à plus de responsabilité et annonce des réformes en 2018 (Discours)
Publié le dimanche 14 janvier 2018  |  Ministères
Cérémonie
© Abidjan.net par Atapointe
Cérémonie de présentation de voeux au ministre des eaux et forêts
Abidjan le 12 janvier 2018. Le personnel du ministère des eaux et forêts, les agents de la SODEFOR et les services de tutelle ont présenté ce vendredi leur voeux de nouvel an au ministre Richard Donwahi.
Comment


· Monsieur le Directeur de Cabinet du Ministère des Eaux et Forêts ;

· Monsieur le Président du Conseil d’Administration de la SODEFOR ;

· Mesdames et Messieurs les Membres du Cabinet ;

· Monsieur l’Inspecteur Général des Eaux et Forêts ;

· Messieurs les Directeurs Généraux ;

· Mesdames et Messieurs les Directeurs Centraux, Sous-Directeurs, Directeurs Régionaux, Directeurs Départementaux, Chefs de Cantonnement, Chefs de postes, Chefs de Services ;

· Mesdames et Messieurs les opérateurs économiques des secteurs bois/forêts, faune et Ressources en Eau ;

· Messieurs les Responsables syndicaux et responsables de Mutuelles ;

· Mesdames et Messieurs les Représentants de la Société Civile

· Honorables invités ;

· Mesdames et Messieurs ;



Nous voici réunis ici, dans ce magnifique cadre de la SODEFOR, pour sacrifier à une tradition : celle de l’échange des vœux à l’occasion de l’avènement du nouvel an.

Je voudrais vous traduire ma reconnaissance pour les mots bien choisis et les vœux aimables que vous avez formulés à mon endroit ainsi qu’à ma famille. Merci aussi pour ce merveilleux présent que le personnel du Ministère des Eaux et Forêts m’a offert à l’occasion de cette sympathique cérémonie, qui marque le début de l’année 2018.

En retour, j’ai le plaisir de vous adresser, ainsi qu’à vos familles respectives, mes vœux les meilleurs de Santé, d’épanouissement personnel, de bonheur et de prospérité.

Mesdames et Messieurs,
Plus qu’un simple rituel, cette cérémonie nous offre à la fois l’opportunité de nous rencontrer, de dresser le bilan des activités qui auront marqué l’année 2017, et d’aborder les perspectives de l’année 2018.

Nous le savons tous, depuis quelques décennies, la Côte d’Ivoire perd son couvert forestier à une cadence vertigineuse. Il y a donc urgence à mettre un terme à cette dégradation aux conséquences graves sur notre écosystème, en initiant des politiques et des actions vigoureuses pour inverser cette tendance.

C’est pour cela que ma joie est grande, de voir ce jour une si forte mobilisation des partenaires du secteur industriel, des personnels du Ministère des Eaux et Forêts, à tous les échelons de responsabilité, du Président du Conseil d’Administration aux Chefs de Postes, en passant par les Directeurs Généraux, les Directeurs centraux, les Sous-Directeurs, les Directeurs Régionaux et Départementaux, les Chefs de Cantonnements, les Chefs de Postes, les Chefs de Services et l’ensemble des agents d’exécution.

Je voudrais ici y percevoir le signe indéniable de la volonté de tous d’œuvrer à la réalisation des missions de notre Département Ministériel.


Chers collaborateurs,
Les engagements pris par le Président de la République, Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, successivement en 2014 à New York, au Sommet sur le Climat, et en 2015 à Paris, à la 21e Conférence des Parties sur le climat (COP21) doivent inciter les uns et les autres à s’inscrire résolument dans l’atteinte des objectifs des réformes qui sont actuellement engagées par la Côte d’Ivoire.

C’est dans cet élan que la Côte d’Ivoire, en marge de la COP 23 qui s’est déroulée à Bonn en novembre 2017, a signé, avec trente-cinq entreprises de l’industrie du cacao et du chocolat, un Cadre d’Action Commune en vue de réhabiliter de façon durable les forêts de Côte d’Ivoire, notamment les forêts classées.

Dans cette optique, dès la semaine prochaine, les 17 et 18 janvier, nous recevrons ici à Abidjan, les chocolatiers, les ONG et les partenaires techniques et financiers, pour la mise en place de l’organisation chargée de concrétiser la création d’une plateforme de collaboration envisagée entre la Côte d’Ivoire et les industriels du cacao et du chocolat pour la protection de nos forêts.

Je profite donc de cette tribune pour dire merci à tous nos partenaires qui ont décidé de nous accompagner dans la préservation et la réhabilitation de nos forêts.

Nous devons, ensemble, œuvrer à la restauration d’au moins 20% du couvert forestier de notre pays sur les trente années à venir.

A l’instar du secteur forestier, ceux des ressources en eau et de la faune connaîtront des initiatives soutenues en 2018. Ainsi, au niveau des ressources en eau, le Ministère s’attèlera à faire signer les principaux décrets d’application de la loi de 1998 qui permettront d’améliorer le cadre institutionnel pour la gestion intégrée et durable des ressources en eau.

Pour la faune, le Ministère soumettra à l’adoption du Gouvernement d’un projet de loi relatif à la gestion de la faune en vue de son examen par l’Assemblée nationale. Les textes d’application de cette loi seront également élaborés afin de permettre au secteur d’être mieux organisé dans l’intérêt des populations et de l’économie ivoirienne.

Toutes les dispositions seront donc prises pour que la Côte d’Ivoire respecte ses engagements internationaux et redevienne le pays vert qu’il a été au début du siècle écoulé.

C’est pourquoi, j’invite chaque collaborateur à prendre sa part de responsabilité pour l’atteinte de cet objectif ambitieux.

Chers collaborateurs,
Il est vrai que vous travaillez dans des conditions difficiles, et parfois très difficiles : je le sais ! Je l’ai constaté !

Le Président de la République en est conscient. Et c’est pour cela que la Loi de Programmation de la Sécurité Intérieure a pris en compte l’Administration forestière, en vue de la doter en équipements appropriés pour ses missions. La mise en œuvre des dispositions de cette loi de programmation, débuté en 2017, se poursuivra en 2018 et permettra d’équiper plusieurs autres services afin d’améliorer de façon notable les conditions de travail des agents du Ministère des Eaux et Forêts.

Je saisis la présente occasion pour réitérer la gratitude et la reconnaissance de notre Ministère à Son Excellence Monsieur le Président de la République.

Mesdames et Messieurs
C’est une double joie qui m’anime en ce jour particulier, car j’ai l’honneur de présider, en ce même lieu, la cérémonie de remise des Prix d’Excellence 2017 aux lauréats classés 2ème et 3ème.

Comme vous le savez, chaque année, le Président de la République célèbre les meilleurs dans chaque secteur d’activité à la veille de la fête nationale.

Ce matin, le Ministère célèbre ses lauréats classés 2ème et 3ème pour les prix suivants :

- le meilleur Comité villageois de lutte contre les feux de brousse ;

- le meilleur Acteur de Reboisement ;

- le meilleur Agent Technique des Eaux et Forêts.

Je voudrais rappeler que les Prix d’Excellence permettent de célébrer et de hisser sur un piédestal les meilleurs agents.

Félicitations donc aux lauréats 2017 !

Et j’encourage, par la même occasion, l’ensemble du personnel à donner le meilleur de lui-même, afin que plusieurs autres agents soient célébrés pour leur mérite au titre de l’année 2018 ; c’est mon souhait le plus ardent.

Chers Collaborateurs,
Mesdames et Messieurs,
Je voudrais achever mon propos en vous assurant de l’attention particulière que j’ai accordée aux différentes doléances que vous avez formulées, et vous réitérer mon engagement à tout mettre en œuvre pour apporter les solutions idoines à l’amélioration de vos conditions de vie et de travail. Pour ce faire, je voudrais vous appeler à plus d’effort dans l’union et la discipline.

Concernant votre principale doléance, à savoir l’harmonisation de votre indemnité de logement, les démarches sont en très bonne voie, je dirais même plus. Hier, au cours du conseil National de Sécurité, des instructions ont été données par Président de la République afin que le nécessaire soit fait pour régulariser cette situation. Le Premier Ministre s’est donc saisi du dossier, et le Décret sera signé sous peu ! Ce n’est plus un problème d’actualité. Vous pouvez considérer que c’est un ancien problème qui a été définitivement résolu !!

Puisse le Tout-Puissant exaucer tous nos vœux et combler chacune et chacun de nous de ses bienfaits au cours des cette nouvelle année.

Bonne et heureuse année 2018 à toutes et à tous !



Je vous remercie.
Commentaires


Comment