Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Gagnoa-Actions de développement/ Les populations de Gbadjié au député Guikahué: «Et si vous étiez Président du Conseil régional ?»
Publié le mardi 16 janvier 2018  |  Partis Politiques
Gagnoa-Actions
© Partis Politiques par DR
Gagnoa-Actions de développement/ Les populations de Gbadjié au député Guikahué: «Et si vous étiez Président du Conseil régional ?»
Les populations de Gbadjié (canton Paccolo, sous préfecture de Gagnoa) et Pr Maurice Kakou Guikahué, député de la circonscription de Gagnoa sous préfecture, ont échangé les vœux du nouvel an à la résidence privée de Dikouéhipalégnoa du Président du groupe parlementaire et N°2 du Pdci-Rda, samedi 13 janvier 2018.
Comment


Les populations de Gbadjié (canton Paccolo, sous préfecture de Gagnoa) et Pr Maurice Kakou Guikahué, député de la circonscription de Gagnoa sous préfecture, ont échangé les vœux du nouvel an à la résidence privée de Dikouéhipalégnoa du Président du groupe parlementaire et N°2 du Pdci-Rda, samedi 13 janvier 2018. Elles ont dit merci à leur député pour toutes ses actions de développement et son sens élevé de la fraternité et de partage.

Conduits par le chef de la tribu Gbadjié et chef du village du même nom, Wawa Isaac, et le chef du village de Djédjéopalégnoa, Boressi Robert, femmes et jeunes se sont massivement déplacés pour se retrouver à la résidence villageoise de Dikouéhipalégnoa du député Maurice Kakou Guikahué. Et c’est Dago Franck Achilles qui a été choisi pour parler au nom du tous.
«Honorable, vous avez toujours œuvré pour le développement de la sous préfecture de Gagnoa. Il y a plus d’une décennie, honorable, que vous avez fait des réalisation», a dit d’emblée le porte-parole de la population, M. DAGO, avant d’égrener les actions de Guikahué désigné cadre leader du développement du canton paccolo en 2015, avant son élection pour le parlement en 2016. Pour les actions antérieures à son élection au parlement ivoirien, il y a «la création de la route Dikouéhipalégnoa-Gbadjié, la construction d’un centre de santé le plus moderne à Gbadjié, construction également d’un château d’eau qui alimente plusieurs villages dont Tipadipa, Dikouéhipalégnoa, Djédjéopalégnoa, Dobouo et Mahibouo», a rappelé le porte-parole de la population de Gbadjié avant de citer ses actions en tant que député de la sous préfecture de Gagnoa. «Honorable, lors de la campagne des élections législatives de 2016, vous avez fait plusieurs dons et réalisations dans les villages qui sont, entre autres, la distribution des chaises dans plusieurs villages, la réparation des pompes villageoises, la réhabilitation ou la construction des préaux dans des villages, don de tables-bancs à l’Epp Gbadjié, don de médicaments et de matériels médicaux au centre de santé de Gbadjié, distribution de kits scolaires dans tous les villages de la sous préfecture de Gagnoa et dernièrement l’organisation de l’arbre de noël dans le canton Niabré, et particulièrement à Bobia et dans le Gbadjié et bien d’autres actions en faveur des populations». Alors, il n’a pas manqué de s’interroger : «Et si vous étiez Président du Conseil régional ?» C’est pourquoi «honorable, par ma voix, nous profitons de cette occasion pour vous présenter un groupe de femmes dynamiques, vaillantes, dénommé ‘’Les Sentinelles de Guikahué de Djédjéopalégnoa’’ et présidé par Mme Sakalou Lydie. Honorable, les filles et fils de Gbadjié, sans oublier nos femmes, vous disent merci et vous souhaitent les vœux de bonheur, de prospérité et de santé. Honorable, Gbadjié vous dit bonne et heureuse année 2018, que Dieu vous bénisse !», a conclus le porte-parole des populations de la tribu Gbadjié qui ont offert des présents à leur député.

Le chef Boressi Robert du village de Djédjéopalégnoa, avec l’onction du chef de tribu Wawa Isaac, a encouragé les jeunes et les femmes à rester debout, «car où nous allons est encore loin, ne nous fatiguons pas très tôt, ne lâchons pas Guikahué en cours de chemin», a-t-il conseillé.
Surpris par cette démarche et cette marque de reconnaissance des populations de Gbadjié, le député Maurice Kakou Guikahué dira simplement : «Je vous remercie pour toutes ces belles paroles. J’en suis surpris. D’habitude, quand vous venez me voir, c’est pour poser vos problèmes, aujourd’hui, à ma grande surprise, vous venez me faire des dons, me dire merci et m’apporter votre soutien pour mes actions en votre faveur. Vous avez été reconnaissants. Je vous dit en retour merci». Il n’a pas manqué de rappeler la parabole des 10 lépreux dans la Bible, guéris par Jésus, un seul est revenu lui dire merci sur les 10 guéris de la lèpre. «Je vous souhaite à mon tour, les vœux de santé et de prospérité, croyons en Dieu, confions lui nos vies, nos activités et le reste viendra par Lui», a-t-il répondu.

S’adressant aux femmes, il les a encouragées à s’inscrire au fonds de garantie de 5 millions Fcfa qu’il a logé à la Coopec de Gagnoa pour les aider à se prendre en charge, devenir autonomes et soutenir leurs époux en augmentant le revenu familial.
Commentaires


Comment