Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Economie ivoirienne : validation du Plan d’actions stratégiques 2018-2020
Publié le jeudi 18 janvier 2018  |  APA
Séminaire
© Ministères par DR
Séminaire de validation du plan d’actions Stratégiques 2018-2020 de la DGE : le discours d’ouverture de M. Adama Coulibaly, représentant le Ministre de l’Economie et des Finances
Comment


Un Plan d’actions stratégiques couvrant la période 2018-2020 de la Direction générale de l’économie a été validé à l’issue d’un séminaire, tenu du 10 au 12 janvier 2018, à l’Hôtel des Parlementaires de Yamoussoukro, selon un communiqué dont APA a reçu copie mercredi.


Ce séminaire de planification pluriannuelle de la Direction générale de l’économie (DGE) dont le thème était "la DGE face au défi de l’émergence", a permis de produire la matrice définitive du Plan d’actions stratégiques (PAS) 2018-2020, assortie d’un plan d’actions opérationnelles pour l’année 2018.

Il avait pour objectif de mobiliser les agents de la DGE autour des défis liés à la mise en œuvre du Plan national de développement 2016-2020, et d’identifier les actions à court et moyen terme devant permettre à cette direction de jouer plus efficacement son rôle de pilotage de l’économie ivoirienne.

Le directeur de Cabinet du ministre de l’Economie et des finances, Adama Coulibaly, représentant le ministre de tutelle, s’est félicité de la tenue de ces travaux visant à définir les conditions pour arriver à l’émergence, une ambition affichée des dirigeants ivoiriens.

"Pour réaliser notre rêve d’une Côte d’Ivoire émergente, cher au Président de la République, notre pays devrait avoir une économie à forte croissance, durable et inclusive afin de faire converger le niveau de vie des populations vers celui des habitants des pays développés", a-t-il ajouté.
"Le bilan de la mise en œuvre du Plan national de développement (PND) 2012-2015 et les premiers résultats du PND 2016-2020, attestent que notre pays est sur la bonne voie, comme en témoigne le taux de croissance moyen annuel de plus de 9%, enregistré entre 2012 et 2016", a-t-il poursuivi.

L’Etat ivoirien veut construire une administration plus moderne de gestion des politiques économiques, financières et monétaires grâce à une équipe forte et efficace. Ces travaux devraient permettre de mettre en place une administration à même de répondre efficacement aux attentes du gouvernement sur la voie de l’émergence.

Les résultats attendus sont notamment la mobilisation et l’optimisation des ressources pour le financement de l’économie, la transformation structurelle de l’économie, la modernisation de l’administration, la conduite des réformes, l’amélioration de la gouvernance et la promotion de l’éthique.

La Côte d’Ivoire a réussi à faire reculer le taux de pauvreté qui est passé de 51,5% en 2011 à 46,3% en 2015, grâce aux actions du gouvernement en faveur de l’amélioration des conditions de vie des populations. Le FMI classe aujourd’hui le pays au rang des pays pré émergents.

PIG/ap/ls/AP
Commentaires


Comment