Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Deux ans après le début du procès Gbagbo, la parole est désormais à la défense
Publié le samedi 20 janvier 2018  |  RFI
Justice/Procès
© Autre presse par DR
Justice/Procès Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé : le General Mangou témoigne
Lundi 25 septembre 2017. La Haye (Pays-Bas). Le Général Mangou était invité à la Cour Pénale Internationale à dire sa part de vérité dans la crise post-électorale qui a secoué la Côte d`Ivoire
Comment


La première étape du procès de Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé devant la Cour pénale internationale (CPI) a pris fin le 19 janvier. Le procureur a bouclé la présentation de ses preuves contre l’ancien président ivoirien et son ex-ministre, accusés de crimes contre l’humanité commis suite à l’élection présidentielle de novembre 2010. La parole est désormais à la défense.

Hélène Yapo Etté aura été le 82e témoin de l’accusation appelé à la barre de la Cour pénale internationale (CPI) dans le procès contre Laurent Gbagbo et Charles Blé Goudé. Le 19 janvier, l’experte ivoirienne en médecine légale a évoqué des autopsies réalisées après la crise politique qui a enflammé la Côte d’Ivoire pendant cinq mois, suite à la présidentielle de novembre 2010, faisant, selon l’ONU, plus de 3 000 morts.

Son témoignage a fermé le ban des témoins de l’accusation entendus au cours des deux premières années de ce procès-fleuve. Au fil des mois, le substitut du procureur, Eric McDonald, a retiré une quarantaine de témoins de sa liste initiale, sans expliquer publiquement les raisons de sa démarche.
... suite de l'article sur RFI

Commentaires


Comment