Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Habitat en Côte d’Ivoire: De bonnes perspectives pour 2018
Publié le lundi 22 janvier 2018  |  Abidjan.net
Nouvel
© Abidjan.net par D
Nouvel an: De bonnes perspectives pour l’Habitat en Côte d’Ivoire
Lundi 22 Janvier 2018 . Abidjan. La Chambre des aménageurs urbains et des Promoteurs-Constructeurs de Côte d’Ivoire (CAPC), les membres de cette association se sont retrouvés pour échanger les vœux de l’année 2018 en présence du Directeur de Cabinet du Ministère en charge du logement et du Directeur Général du Logement qui représentaient la tutelle.
Comment


La Chambre des aménageurs urbains et des Promoteurs-Constructeurs de Côte d’Ivoire (CAPC), les membres de cette association se sont retrouvés pour échanger les vœux de l’année 2018 en présence du Directeur de Cabinet du Ministère en charge du logement et du Directeur Général du Logement qui représentaient la tutelle.


Au cours de la cérémonie, le secrétaire permanent Moussa Bamba a de rappelé les acquis de la CAPC depuis l’élection de M. Sidibé qui d’août 2016 à fin décembre 2017 a permis à la CAPC de se positionner aux niveaux national et international avec au compteur 26 années d’existence.

Au niveau international, l’intégration de la CAPC au sein de la Fédération des Promoteurs Immobiliers de l’Afrique de l’Ouest (FPIAO) dès le 28 février 2017, soit six (06) mois après l’élection à la tête de la CAPC a repositionné la CAPC qui occupe cinq (05) postes majeurs au niveau de cette Fédération. Il s’agit du Secrétariat chargé des Relations avec les Institutions Financières géré par le vice-président USHER, du Secrétariat chargé des Programmes Immobiliers occupé par le Conseiller Roger AIMAN, du Secrétariat chargé de la Communication & des Relations Extérieures géré par Mme Eméline DJADJA, du Commissariat aux Comptes occupé par M. Maximin DIGBEU et naturellement l’unique poste de Vice-Président occupé par M. SIDIBE.

Quant au niveau national, la participation de la CAPC à l’édition 2017 du Salon de l’Architecture et du Bâtiment (ARCHIBAT) en qualité de partenaire institutionnel a consacré l’importance de la CAPC dans le dispositif de la Promotion immobilière en Côte d’Ivoire. En effet, la CAPC regroupe ces professionnels qui nourrissent l’ensemble de la filière de la promotion immobilière composée de différents corps de métiers dont les architectes, les géomètres, les urbanistes, les notaires, les experts immobiliers, les plombiers, les carreleurs, etc.

Mieux, grâce à la claire vision et la pugnacité de l’équipe de SIDIBE Souleymane, plus aucun membre de la CAPC n’aura de problème de financement, que ce soit pour acquérir du foncier, pour le crédit promoteur et même le crédit acquéreur.

Une convention a été signée à cet effet en fin 2017 avec la BHCI et ladite convention comprend un Fonds de garantie hypothécaire dont l’exploitation constitue véritablement le début d’une solution pérenne aux épineuses situations bloquantes pour tout Promoteur Immobilier.

Au nom de tous les membres de la CAPC, M. Moussa BAMBA a remis à M. SIDIBE un tableau qui reprend la scène de Moïse conduisant le peuple vers la terre promise afin de le féliciter et l’encourager dans sa conduite de la barque CAPC.

"Aujourd’hui, nous pouvons affirmer en toute modestie que la CAPC est devenue incontournable sur l’échiquier national. La preuve, nous sommes régulièrement consultés par notre tutelle pour toutes décisions à prendre relatives à l’immobilier en Côte d’Ivoire. C’est d’ailleurs dans cette même vaine que votre serviteur a été choisi en qualité de représentant des Promoteurs Immobiliers, lors de la cérémonie de remise des clés des 4000 logements, le 27 décembre dernier à Ebimpé. » a déclaré à son tour M. SIDIBE

C’est donc un bilan positif qui est affiché.

Quant au financement du secteur, il a tenu à remercier la Direction Générale de la BHCI dirigée par M. ABOU TRAORE pour le Fonds de garantie, qui dit-il, est le pilier fondamental de la convention qui lie les 2 institutions.

En termes d’orientation pour 2018, M. SIDIBE a indiqué que « nous nous attèlerons à consolider nos acquis et à rendre effectif la mise en place du fonds en plus de la révision de nos textes afin de les adapter aux réalités présentes et à nos ambitions futures. Egalement, un salon de l’immobilier sera organisé à Paris par la Fédération des Promoteurs immobiliers de l’Afrique de l’Ouest (FPIAO) au profit de la diaspora africaine en Europe. J’en appelle à la mobilisation de tous les promoteurs pour la réussite de cet évènement auquel les promoteurs des autres pays ouest africains participeront. Le Mali annonce déjà une vingtaine », a-t-il précisé.

M. SIDIBE a continué pour « remercier l’ambassadeur de la Côte d’Ivoire en Arabie Saoudite SEM TOURE Zoumana qui a bien voulu nous entretenir à notre invitation dans nos locaux de la CAPC, sur les opportunités d’affaires et de financement dans les pays Arabes. Aux dernières nouvelles, il me fait dire qu’il est en train de mettre tout en œuvre pour notre prochaine visite dans les Emirats Arabe unis, pour rencontrer des hommes d’affaires et financiers Saoudiens, dans la période de 04 au 07 mars 2018. »

Poursuivant, le Président en exercice de la CAPC a demandé à sa tutelle « d’étudier avec bienveillance notre demande terrain d’au moins 100 hectares car, c’est un projet de grande envergure que la chambre souhaite présenter à nos potentiels partenaires Arabe pour le financement de la conception à la réalisation.»

Avant de clore son intervention, le Président de la CAPC a donné la position de son association sur l’annexe fiscale 2018 qui est d’actualité en ce moment « Nous exhortons le gouvernement à la pondération car trop d’impôts tuent l’impôt. C’est le lieu de dire que nous soutenons la position du Patronat Ivoirien».

Aussi, a-t-il poursuivi pour «réitérer mes remerciements à notre Ministère de tutelle, qui sous la houlette de Monsieur BOUADOU, a su trouver une plateforme d’échange où il nous informe sur les actions menées par le Ministère, et l’état d’avancement du VRD primaire du programme présidentiel des logements sociaux, et nous permet de lui soumettre nos préoccupations, dans une ambiance conviviale, sans sujet tabou. C’est une grande première que nous encourageons et que nous soutenons ».

DA

Commentaires


Comment