Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Drame à Kanakono : Mariatou Koné réconcilie les communautés en conflit et interpelle les chefs, les élus et les cadres : « Soyez des acteurs de paix et de développement et non des artisans de la haine »
Publié le lundi 22 janvier 2018  |  Ministères
Mariatou
© Ministères par DR (Photo d`archive utilisée juste a titre d`illustration et ne correspond pas forcément avec le contenu de l`article)
Mariatou Koné réconcilie les communautés en conflit et interpelle les chefs, les élus et les cadres : « Soyez des acteurs de paix et de développement et non des artisans de la haine »
Comment


Les chefs de terre et de village de la Sous-préfecture de Kanakono
Dans le département de Tengrela enterrent la hache de guerre. Ils s’engagent désormais à mettre en avant l’intérêt de leur localité au détriment des querelles inutiles. Cet engagement a été pris le dimanche 21 janvier à Kanakono, en présence de la Ministre Mariatou Koné en charge de la cohésion sociale et de la réconciliation nationale. Elle était accompagnée d’une forte délégation composée d’élus et du corps préfectoral de la région de la Bagoué.
Cet engagement fait suite à un conflit qui a éclaté le 24 décembre dernier, né d’un désaccord portant sur le site retenu pour la construction d’un collège. Malheureusement ce conflit a eu pour conséquence quatre pertes en vie humaine et de nombreux blessés.
Mariatou Koné et son équipe sont donc allées exprimer la compassion du Gouvernement aux familles endeuillées ainsi qu’aux blessés.
S’adressant aux populations de cette localité, la Ministre n’y est pas allée par quatre chemins pour dénoncer ce conflit : « Dans certaines localités de la Côte d’Ivoire, les cadres se cotisent pour construire des écoles. Chez vous à Kanakono, l’Etat décide de construire gracieusement un collège pour préparer l’avenir de vos enfants. Et vous ne parvenez pas à vous entendre pour le choix d’un site au point que vous vous entretuez », a regretté la Ministre.
Par ailleurs, Mariatou Koné n’a pas manqué d’interpeller les chefs traditionnels, les cadres et les élus de cette localité quant à leur responsabilité. « J’interpelle les chefs, les cadres et les élus de Kanakono à jouer leurs rôles et à être surtout des responsables. Dans une région, les cadres doivent être des guides, des acteurs de paix et surtout de développement et non des artisans de la haine », a exhorté le Professeur Mariatou Koné.
Une mission d’experts de la direction régionale de l’éducation nationale est attendue cette semaine sur le site consensuel en vue d’étudier la faisabilité de la construction du collège sur le site retenu.
Commentaires


Comment