Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Filière riz :Une plateforme pour accroître les investissements privés
Publié le jeudi 25 janvier 2018  |  Fraternité Matin
Agriculture:
© Ministères par FN
Agriculture: le PPAAO/WAAPP relance la riziculture et culture de la banane plantain
Septembre 2013. Yamoussoukro. La presse nationale découvre ce que fait le PPAAO/WAAPP pour la relance la riziculture et culture de la banane plantain
Comment


Ce cadre d’échanges a été officiellement lancé en présence de toutes les parties prenantes du secteur rizicole.

Le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (Nepad) à travers son programme Grow Africa en collaboration avec l’Office national de développement de la riziculture (Ondr) a initié la première plateforme africaine pour le développement de l’Agri business autour de la filière riz. La cérémonie de lancement de cette plateforme a eu lieu, le mercredi 24 janvier, à la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire sise au Plateau. Avec la participation de plusieurs partenaires techniques et financiers, du secteur privé et public.

Cadre d’échanges et de partenariat, cette plateforme a pour objectif de contribuer au développement de l’économie du riz dans toutes ses composantes à travers une meilleure gouvernance et l’accroissement des investissements privés. « Les activités de la plateforme inclusive permettront à la Côte d’Ivoire de disposer d’un cadre de référence inédit en Afrique pour toutes les interventions dans la filière riz. Aussi, la plateforme favorisera-t-elle l’accroissement des investissements privés par l’amélioration de la gouvernance de la filière et de la prise en compte des attentes de toutes les parties », fait savoir Yacouba Dembélé, directeur général de l’Ondr, représentant le ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly.

Se réjouissant de cette initiative du Nepad, l’émissaire du ministre a souligné que cette plateforme qui vient compléter la structuration actuelle de la filière riz organisée autour des acteurs directs à travers l’organisation interprofessionnelle agricole de la filière riz (Oia-riz) permet de créer un cadre inclusif d’échanges avec toutes les parties prenantes à l’économie du riz, notamment le système bancaire, les partenaires techniques et financiers, les organisations nationales et internationales, le secteur privé en général. Par ailleurs, il a déploré le fait que malgré les efforts consentis par le gouvernement à travers l’Ondr, le secteur est confronté à certaines contraintes. Entre autres, le faible niveau de financement des activités de la filière, la mauvaise organisation des structures de la filière, l’absence d’un mécanisme de régulation de toutes les activités du secteur. D’où la nécessité de cette plateforme qui vise à lever ces contraintes et contribuer au développement de la filière riz.
... suite de l'article sur Fraternité Matin

Commentaires


Comment