Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Le ministère de l’Intérieur veut accélérer la mise en place des CSU
Publié le jeudi 25 janvier 2018  |  AIP
Protection
© Abidjan.net par PR
Protection Civile : Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité a rencontré les présidents des conseils régionaux de Côte d’ivoire
Abidjan le 24 janvier 2018. Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Diakité Sidiki, a rencontré ce mercredi les présidents des conseils régionaux de Côte d’ivoire, pour des échanges autour du bon fonctionnement des Centres de Secours d’Urgence (CSU).
Comment


Abidjan - Le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité, Sidiki Diakité a marqué sa volonté de voir les centres de secours d’urgence (CSU) être opérationnels avant fin 2018 et l’a signifié mercredi, à Abidjan aux présidents des conseils régionaux lors d’une réunion.

« Je vous exhorte à tout mettre en œuvre afin que d’ici fin 2018, tous les centres de secours d’urgence soient opérationnels », a exhorté Sidiki Diakité. Il a rassuré ses hôtes quant à la mise à disposition des moyens conséquents pour la réalisation de cet objectif.

Poursuivant, il a expliqué que l’Etat continuera à assurer ses prérogatives régaliennes. « Il faut prévenir le risque. Cette volonté de l’Etat devra être relayée par les élus locaux que vous êtes. Achevez au plutôt la construction des CSU dans vos régions », a lancé le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité.

Le directeur général de l’Office national de la protection civile, le général Kili Fiacre, a expliqué qu’à ce jour huit CSU ont été entièrement réalisés, trois sont en voie d’être réalisés, 10 en cours de réalisation et neuf sont en attente d’être construits sur l’ensemble du territoire. Il a plaidé auprès des élus régionaux pour la célérité dans la mise en place de ces infrastructures à l’effet de favoriser l’installation des pompiers civils.

Pour le représentant du président de l’Assemblée des districts et régions de Côte d’Ivoire (ARDCI), Philippe Légré, les collectivités accordent une importance capitale au déploiement des pompiers civils dans les différentes localités. « Nous réaffirmons notre disponibilité à collaborer avec vos services pour la mise en place de ces structures », a-t-il indiqué.

Dans sa politique pour appuyer les sapeurs-pompiers militaires qui ne couvrent pas le territoire national, le gouvernement ivoirien a pris au cours d’un Conseil de ministre, le 25 juin 2014, un décret portant « création de l’emploi de sapeur-pompier civil ».

« Les pompiers civils ont les mêmes missions que les pompiers militaires. A savoir, porter secours aux populations en cas de catastrophe et être plus proches de ces dernières. Mais, à la différence des pompiers militaires qui sont basés à Abidjan et Yamoussoukro, l’avènement du corps des pompiers civils va permettre à la Côte d’Ivoire de mettre en œuvre sa politique de couverture du territoire national par les forces de sécurité et seront mis à la disposition des 31 conseils régionaux », avait expliqué le général Fiacre Kili dans une interview.

gak/fmo
Commentaires


Comment