Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Sport
Article
Sport

Crise à la Fif: la Fifa convoque les parties en conflit à Zurich
Publié le lundi 29 janvier 2018  |  L'Héritage
Fatma
© AFP par STEPHANE DE SAKUTIN
Fatma Samoura, nouvelle Secrétaire générale de la FIFA
Comment


Depuis l’élimination de la sélection ivoirienne de football du Mondial 2018 en Russie, la Fédération ivoirienne de football est encline à une crise. Laquelle a atteint son paroxysme le 29 décembre 2017 quand un groupe de présidents de clubs et de groupements d’intérêt réunis au sein du G42 , par voie d’huissier , a adressé une demande collective au comité exécutif en vue d’organiser une assemblée générale extraordinaire dont l’ ordre du jour serait la révocation du président et de tout le comité exécutif conformément aux dispositions pertinentes de l’article 47 du statut et règlement de la Fif. Une requête dont le Comité exécutif a jugé irrecevable le 9 janvier dernier à la suite du désistement formel de 4 clubs, AS Divo, Guerry FC de Gagnoa et Tano Sport Appimandoum. « En raison de la non réunion du quorum requis pour la convocation à une assemblée générale extraordinaire par les membres actifs qui est de 50%+1, la Fif comptant à ce jour 81 clubs, le comité exécutif déclare irrecevable, la demande collective de tenue d’une assemblée générale telle que notifiée dans ledit exploit », avait déclaré le directeur exécutif Sam Etiassé. Saisie, la Fifa entend jouer un rôle de médiateur. A travers un courrier signé par la Secrétaire générale Fatma Samoura et rendu public le 24 janvier dernier, la Fifa constate que la décision du Comité exécutif du 9 janvier 2018 de déclarer irrecevable la demande de convocation d’une assemblée générale extraordinaire a été prise en accord avec la législation nationale et les règlements de la Fif. Toutefois, nonobstant les considérations procédurales, elle note que les griefs d’une grande partie des présidents de clubs méritent d’être entendus. Soucieuse donc de maintenir la paix et la stabilité entre et au sein de ses associations membres, la Fifa a décidé de convoquer les représentants des deux parties en conflit à une table ronde à Zurich à une date non encore déterminée en vue de surmonter la crise actuelle. Vivement qu’une solution définitive soit trouvée pour le bien des équipes nationales de Côte d’Ivoire qui subissent de plein fouet cette crise.

P.L
Commentaires


Comment