Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Pour le FMI, la dette publique des Etats de l’UEMOA est aggravée par des déficits budgétaires excessifs (+4,6% en 2017)
Publié le mardi 30 janvier 2018  |  Agence Ecofin
Dhaneshwar
© Autre presse par DR
Dhaneshwar Ghura, chef de mission de l`équipe du Fonds monétaire international (FMI)
Comment


A l’issue d’une mission effectuée auprès des autorités régionales de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) sur les politiques communes des pays membres, le Fonds monétaire international (FMI) s’est inquiété des effets induits par la persistance du niveau de déficit public enregistré par les économies de cette zone.

En effet, après avoir visité Ouagadougou, Abidjan, Lomé, et Dakar entre le 11 et le 24 janvier 2018, la mission dirigée par Dhaneshwar Ghura, a relevé que « les déséquilibres internes et externes ont persisté ». Le déficit budgétaire consolidé de l’UEMOA étant estimé à 4,6% du PIB en 2017, le même niveau qu’en 2016.

Pour le FMI, « ce déficit et des termes de l’échange défavorables ont contribué à une hausse du déficit du compte courant extérieur ». En outre, « la dette publique s’est accrue et le service de la dette demeure élevé, du fait des larges déficits budgétaires et des opérations des Trésors nationaux ».
... suite de l'article sur Autre presse

Commentaires


Comment