Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Enseignement supérieur : les axes prioritaires de l’année donnés à l’occasion de la présentation des voeux
Publié le jeudi 1 fevrier 2018  |  Abidjan.net
Cérémonie
© Abidjan.net par Atapointe
Cérémonie de présentation de voeux au ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique
Abidjan le 31 janvier 2018. A l’occasion du nouvel an, la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Bakayoko Ly Ramata a reçu les voeux de ses collaborateurs, des directeurs sous tutelle, des écoles et universités et des étudiants.
Comment


Les axes prioritaires de l’année 2018 qui vont guider le actions du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique ont été donnés ce mercredi, lors de la présentation de voeux à Mme le ministre Bakayoko Ly Ramata.

Avant de présenter leurs voeux, Pr. Lazare Poamé, président de la conférence des présidents d’université de San Pedro et Bondoukou, Zebie Serges au nom de la mutuelle des agents du ministère et Pr Tahiri Annick, au nom de l’ensemble du personnel ont salué les actions de la ministre Ly Ramata qui, grâce à son dynamisme a su donner un nouveau visage de l’enseignement supérieur en Côte d’Ivoire.

"Vous avez accompagné avec beaucoup de satisfaction des actions qui ont contribué à la consolidation de partenariats et au développement de la coopération(...)Nous saluons tous ces actes concrets et les réformes déjà entreprises grâce à votre engagement, votre dextérité et votre acharnement au travail" a-t-elle déclaré, déplorant cependant que l’année ait été émaillée de quelques grèves des enseignants et des étudiants.

Rendant la politesse, la ministre de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique a félicité ses collaborateurs-présidents d’universités, directeurs généraux,etc- sans qui de tels résultats n’auraient pas pu être obtenus avant de détailler la vision et la mission du MESRS.

Elle a avant tout dressé un bilan de l’année 2016-2017 ou plusieurs actions ont été menées par son département. Entre autres l’élaboration du projet de loi relatif à l’enseignement supérieur, le lancement du fonds dédié à la recherche et à l’innovation (FONARI), l’élaboration de la politique nationale de l’enseignement supérieur et l’ouverture de l’université virtuelle avec 4 thématiques.

Ne comptant pas dormir sur de tels lauriers, la ministre a placé haut la barre de 2018, quelle espère aussi fructueuse avec l’aide de ses collaborateurs chevronnés et surtout la paix. " Il faut la paix afin de pouvoir dévoiler tout notre programme d’actions et changer le visage de l’enseignement supérieur en Côte d’Ivoire" dira-t-elle.

Comme action 2018, le ministère compte clore les dossiers en souffrance. Ainsi on aura la validation du projet de loi relatif à l’enseignement supérieur, la réalisation du bilan de la réforme du BTS, l’établissement du contrat de performance entre l’Etat et les établissements, l’élaboration d’un guide méthodologique de la démarche qualité dans les établissements, la conception du module de gestion numérisé de PV d’examen et de la production des attestations et diplômes.

Plus directement liées à l’éducation de nos jeunes gens, des conférences publiques sur les méfaits de la violence estudiantine sur l’insertion professionnelle des diplômés auront lieu. La promotion du code d’honneur des étudiants sera également à l’ordre du jour.

"Nous allons surtout poursuivre le programme de décentralisation des Universités de Côte d’Ivoire avec les ouvertures des Universités de Daloa et de Bondoukou" a-t-elle conclu.

Atapointe
Commentaires


Comment