Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Sport
Article
Sport

CNO: Aucun texte n’empêche Palenfo de rempiler
Publié le samedi 3 fevrier 2018  |  Fraternité Matin
Election
© Abidjan.net par Atapointe
Election à la Présidence du comité national Olympique, candidature du Gl Palenfo, le comité exécutif anime une conférence de presse
Vendredi 2 février 2018. Le Comité exécutif du Comité national olympique de Côte d’Ivoire (Cno-Civ) a tenu une conférence de presse ce vendredi, dans ses locaux, à Abidjan-Cocody les 2-Plateaux sur la situation concernant le report de l’assemblée générale élective du Cno-Civ.
Comment


Des membres du bureau sortant du Comité national olympique de Côte d’Ivoire (Cno-civ) étaient face à la presse, hier, au siège de l’instance.

Suite aux propos du candidat déclaré, Isaac Angbo, qui évoque l’inéligibilité du président sortant, Lassana Palenfo, selon des textes, ils ont tenu à éclairer l’opinion.

« Dans ce statut, il n’est question ni de limitation d’âge ni de mandat. C’est vrai, le général Palenfo est au-delà des 70 ans, mais la disposition sur laquelle s’appuie Isaac Angbo ne concerne que le Cio. Sinon, la candidature du général aurait été invalidée lors de l’Ag élective de l’Acnoa », explique Lucien Kouakou, vice-président du Cno-Civ, s’appuyant sur les statuts agréés par le Comité international olympique (Cio), le 25 juin 2002.

Il a même ajouté que le général Palenfo étant devenu membre honoraire (à vie), pour avoir passé plus de 10 ans au Cio, est, ipso facto, premier membre du Cno et est dans ses droits pour briguer un nouveau mandat.

Parmi les autres points abordés au cours de cette rencontre, il y avait le délai imparti pour l’organisation de l’Ag élective qui devrait se tenir six mois après les Jeux olympiques. « C’est une recommandation mais pas une obligation », a indiqué Lucien Kouakou.
... suite de l'article sur Fraternité Matin

Commentaires


Comment