Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Elections municipales, régionales et sénatoriales / En tournée de mobilisation et d’information dans la Bagoué, Bruno Koné aux militants :«Nous souhaitons aller en Rhdp mais… »
Publié le lundi 5 fevrier 2018  |  Partis Politiques
Le
© Partis Politiques par dR
Le Ministre Bruno Koné en tournée de mobilisation et d’information dans la BAGOUE.
Dans le cadre de la préparation des élections municipales, régionales et sénatoriales, le Ministre Bruno Koné est En tournée de mobilisation et d’information dans la BAGOUE.
Comment


« Quel que soit le cas de figure, le Rdr souhaite rester le 1er Parti de la BAGOUE et de la Côte d’Ivoire. Donc, nous nous préparons à aller au parti unifié comme le demande notre Président d’Honneur, le Président Alassane Ouattara et en même temps, nous nous préparons à l’hypothèse où nous pourrions être obligés d’aller en Rdr, là aussi, nous nous préparons à être efficaces, à gagner là où il le faut pour demeurer le 1er parti de Côte d’Ivoire », a déclaré , le samedi 03 Février 2018, le Ministre Bruno Nabagné KONE par ailleurs Vice-président du Rdr chargé des Relations Extérieures et de la région de la Bagoué, au cours d’une réunion d’information et d’échanges avec les militants du Rdr, au centre culturel de Boundiali. Pour l’émissaire de la Rue Lépic, le Rdr a les arguments qu’il faut pour continuer à demeurer le 1er parti de Côte d’Ivoire. « (…) Beaucoup a été fait au cours des dernières années et ce n’est pas suffisamment su. Notre objectif est d’expliquer cela, de montrer tous les efforts qui ont été faits, de montrer tous les résultats qui ont été acquis et dire dans quelles conditions tout cela a été acquis et ensuite de dire la voie qui est devant nous, donc vers où nous souhaitons amener la Côte d’Ivoire. Ce que nous souhaitons, c’est d’amener la Côte d’Ivoire vers un pays prospère, un pays qui rayonne, un pays dont les conditions de vie des populations s’améliorent continuellement et c’est ce qui a été fait jusqu’à présent et nous avons bon espoir que cela continue », a-t-il longuement expliqué. Poursuivant, le Vice-président du Rdr a exhorté les militants et particulièrement les jeunes et ceux qui ne sont pas encore détenteurs de pièces officielles à aller demander une carte d’identité. Et d’ajouter : « Il s’agit donc d’appeler nos militants à se munir des pièces, conditions de leur participation à ces élections à venir. Il s’agit d’être le plus massivement présent à ces élections puisque c’est la 1ère étape avant les résultats. Si on n’a pas voté, on peut difficilement ambitionner d’être 1er. Il faut commencer avec la carte nationale d’identité et ensuite s’inscrire sur la liste. Et nous pourrons être le 1er parti de Côte d’Ivoire avec les arguments que nous avons, avec les résultats que nous avons qui sont appréciables quoi que pensent les détracteurs du Rdr ». Tout en rassurant, au passage, les militants, le député de Bléssegué-Kouto a exhorté les uns et les autres à continuer à faire confiance au Président Alassane Ouattara ‘’un homme d’actions et de parole’’. « Continuons à travailler pour un Rdr fort, réuni, solidaire et conquérant », a-t-il martelé. Pour terminer, il a dit sa foi en un avenir meilleur et radieux pour les Ivoiriens. « Ce que nous souhaitons c’est que les Ivoiriens regardent devant eux. Nous avons un passé, c’est le passé de la Côte d’Ivoire avec ses difficultés, ses bas. Le futur c’est un pays que nous voulons développé, prospère, c’est un pays où nous vivons en harmonie, un pays où les Ivoiriens travaillent et sont rigoureux dans ce qu’ils font. (…) C’est un pays où les Ivoiriens font attention à leur cadre de vie, aux questions de salubrité, à la relation qu’ils ont avec leurs voisins, etc. (…) Il s’agit de transformer qualitativement la vie de nos populations. Elle est en train d’être transformée fortement au niveau économique mais ça ne suffira pas, il faut également dans l’esprit, dans la tête. (…) Que nos populations changent et adaptent leur fonctionnement moral au cadre de vie qui s’améliore quotidiennement devant eux », a-t-il conclu.

Infos : Service communication






Commentaires


Comment