Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Allocution du Ministre de l’Economie et des Finances lors de la cérémonie de Signature de convention de garantie entre le fonds de solidarité africain et Coris Bank international Côte d’Ivoire au profit de SOMIMA GRANITE Côte d’Ivoire
Publié le lundi 5 fevrier 2018  |  Ministères
Signature
© Ministères par DR
Signature de convention de garantie entre le fonds de solidarité africain et Coris Bank international Côte d’Ivoire (CBI-ci) au profit de SOMIMA GRANITE Côte d`Ivoire
Lundi 5 février 2018. Une signature de convention de garantie entre le fonds de solidarité africain et Coris Bank international Côte d’Ivoire (CBI-ci) au profit de SOMIMA GRANITE Côte d`Ivoire a eu lieu en présence du directeur de cabinet du ministre de l`économie et des finances.
Comment


➢ Mesdames et Messieurs les Conseillers Techniques ;
➢ Monsieur le Président Directeur Général de SOMIMA Granite Côte d’Ivoire ;
➢ Monsieur le Directeur Général du Fonds de Solidarité Africain (FSA) ;
➢ Monsieur le Directeur Général de l’Economie ;
➢ Monsieur le Directeur Général de Coris Bank International de Côte d’Ivoire ;
➢ Mesdames et Messieurs les Directeurs Centraux ;
➢ Chers amis de la Presse ;
➢ Mesdames et Messieurs ;

Je me réjouis de prendre la parole, au nom de Monsieur le Ministre de l’Economie et des Finances empêché, à l’occasion de la cérémonie de signature de la convention de garantie entre le Fonds de Solidarité Africain (FSA) et Coris Bank International Côte d’Ivoire au profit de SOMIMA Granite Côte d’Ivoire.

Je voudrais, à l’entame de mon propos, adresser les salutations de Monsieur le Ministre à toutes les parties prenantes à cette signature de convention, à savoir le Directeur Général du FSA, le Directeur Général de Coris Bank et, bien entendu, le Président Directeur Général de SOMIMA Granite Côte d’Ivoire.

Permettez-moi de souhaiter, en particulier, au nom de Monsieur le Ministre, la bienvenue, en terre ivoirienne, à Monsieur le Directeur Général du FSA ainsi qu’à la délégation qui l’accompagne.



Je tiens également à saluer la nouvelle vision impulser au FSA, sous l’autorité de son Directeur Général, visant à faire de ce Fonds, d’ici 2020, une « Institution forte et innovante, partenaire privilégié des acteurs du développement économique, offrant des produits de garantie et de financement diversifiés, adaptés et compétitifs ».

En effet, le Plan de Développement Stratégique à Moyen Terme (PDSMT) 2016-2020, élaboré pour porter cette vision, poursuit le noble objectif de contribuer entres autres, à l’émergence et au renforcement des Fonds de garantie nationaux dans les Etats membres, en vue de consolider les dispositifs d’appui aux PME/PMI.
Je me réjouis de ce que depuis sa création en décembre 1977, le FSA a toujours fait l’effort de s’adapter aux mutations successives qu’ont connues les économies de ses Etats membres.


Ainsi, initialement centré sur la bonification des taux d’intérêt des financements des Etats afin de les rendre concessionnels, le FSA a orienté progressivement ses activités vers le secteur privé à travers la garantie financière, l’allongement de la durée des prêts et la prise de participation, tout en rénovant le cadre des interventions en faveur des investissements publics, par la création d’un fonds spécial de bonification.

Cette quête permanente d’adaptation aux mutations économiques, a amené le FSA à initier ou réactiver des relations de coopération avec une vingtaine d’institutions, d’Organisations et d’Agences de coopération bilatérale et multilatérale à l’effet de renforcer le cadre institutionnel, d’accroître les ressources financières et d’augmenter en volume et en qualité les interventions du Fonds.




Ces actions et initiatives, faut-il le rappeler, ont contribué à améliorer les comptes et accroitre les capacités d’interventions du Fonds. En effet, le bilan au 31 décembre 2016, dégage un résultat net bénéficiaire d’environ 3,055 milliards de francs CFA.

En termes de contribution au développement des économies des Etats membres, le montant total des interventions du Fonds en garantie de financement se chiffre 825,3 milliards de francs CFA, à fin décembre 2017.


Monsieur le Directeur Général,

Permettez-moi de vous féliciter pour les résultats auxquels le Fonds est parvenu, à mi-parcours de la mise en œuvre de son Plan de Développement Stratégique à Moyen Terme (PDSMT) 2016-2020.



En effet, de novembre 2015 à décembre 2017, le FSA a signé une soixantaine de conventions de garantie de financement, dont environ cinq pour la Côte d’Ivoire.

Pour mémoire, le Fonds a signé le 28 juin 2017, une convention avec la compagnie COTADIS-CÔTE D’IVOIRE SA (la succursale FIDELIS FINANCE CÔTE D’IVOIRE) au profit du projet de renforcement des capacités opérationnelles de cette compagnie.

Aujourd’hui, nous voici réunis dans le cadre de la signature d’une autre convention de garantie avec Coris Banque Internationale Côte d’Ivoire, portant sur le projet de création et d’exploitation d’une carrière par la Société SOMIMA GRANITE Côte d’Ivoire.

Le montant de la Garantie accordée par le FSA est de 1,720 milliard de francs CFA, soit 80% du montant du financement qui est de 2,150 milliards de francs CFA.

Cet engagement en faveur de cette banque pour le financement, traduit votre ferme volonté de soutenir la politique de transformation structurelle de notre économie qui constitue un axe majeur de notre programme national de développement (PND 2016-2020).

Je saisis donc cette opportunité pour vous encourager à élargir le partenariat du FSA avec d’autres banques locales afin que les clients de ces dernières puissent également bénéficier des produits et services diversifiés et adaptés au financement que vous mettez à leur disposition.

Je voudrais vous encourager, Monsieur le Directeur Général, à orienter également l’action du FSA vers le soutien des institutions de microfinance et les fonds d’amorçage pour le financement des PME/PMI, qui, comme vous le savez, continuent de souffrir du manque de financement du système bancaire classique.


Mesdames et Messieurs


Je voudrais inviter d’une part, les responsables des banques à œuvrer à la consolidation de ce partenariat bénéfique et d’autre part, le secteur privé à s’approprier cet outil mis à sa disposition, pour contribuer au règlement de l’épineux problème de financement auquel il est continuellement confronté.


Pour terminer, je voudrais vous assurer de l’engagement du Gouvernement à continuer d’accompagner le secteur privé à travers l’amélioration de l’environnement des affaires, afin de permettre d’une part aux bénéficiaires de rembourser aisément les crédits octroyés et d’autre part, à bien d’autres de profiter de cet outil de financement.


C’est sur ces mots que je souhaite, au nom de Monsieur le Ministre de l’Economie et des Finances, plein succès à cette convention de Garantie entre le Fonds de Solidarité Africain (FSA) et Coris Bank International Côte d’Ivoire au profit de SOMIMA Granite Côte d’Ivoire.


Je vous remercie de votre aimable attention.
Commentaires


Comment