Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
International

Côte d’Ivoire/International/ La promotion 2017 des jeunes de la CEDEAO reçoit son parchemin à Ziniaré
Publié le mercredi 7 fevrier 2018  |  AIP
Comment


Abidjan - Soixante-quatre jeunes ouest-africains dont 13 filles reçoivent ce mercredi à Ziniaré, au Burkina Faso, leurs attestations à l’issue d’une session de formation de 30 jours organisée par le Centre de développement de la jeunesse et des sports de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CDJS/CEDEAO) basé à Ouagadougou, au Burkina Faso.

Ils ont ainsi effectué un stage aussi bien théorique que pratique en froid et climatisation pour les uns, et en mécanique automobile pour les autres. Il s’agit des deux filières prises en compte pour l’instant dans ce programme organisé depuis plusieurs années par le CDJS/CEDEAO en partenariat avec le Centre de formation professionnelle de référence de Ziniaré (CFPR-Z).

Pour la présente édition, démarrée le 9 janvier, les stagiaires sont venus du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de la Gambie, du Ghana, de la Guinée, de la Guinée-Bissau, du Liberia, du Mali, du Niger, du Nigéria, du Sénégal et du Togo. Seuls le Cabo Verde et la Sierra-Leone n’ont pas pu faire le déplacement de Ziniaré.

A l’issue de la session, chaque stagiaire recevra un kit lié à son domaine de formation, de même qu’une enveloppe financière de 500 dollars américains à investir dans son projet d’entreprise existant ou pour démarrer un nouveau projet.

Les formations qu’organise chaque année le CDJS/ CEDEAO s’inscrivent dans la dynamique de l’emploi des jeunes et se proposent, entre autres, de renforcer les capacités d’entrepreneurs de ces derniers, de contribuer à leur insertion socioprofessionnelle, d’accroître leur employabilité, d’appuyer leurs projets et de favoriser le développement de partenariat entre eux.

Pour bénéficier de ces formations, les jeunes ouest-africains des deux sexes devront être instruits, de bonne moralité et âgés de 18 à 35 ans. Ils auront également à choisir l’un de ces modules de formation à savoir froid-climatisation et mécanique-automobile, énonce un communiqué de presse de la Commission de la CEDEAO.

(AIP)

cmas
Commentaires


Comment