Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

La BAD à la recherche de solutions pour l’accélération des High 5 dans les pays fragiles
Publié le jeudi 8 fevrier 2018  |  AIP
BAD:
© APA par DR
BAD: cérémonie du déjeuner des ambassadeurs
mardi 6 février 2018. Abidjan, Cocody. Lors du traditionnel déjeuner annuel du Nouvel an qu’il offrait aux Ambassadeurs et représentants des institutions internationales accrédités en Côte d’Ivoire, le président de la Banque africaine de développement (BAD), Akinwumi Adesina (Photo), a donné la primeur des chiffres pour l’année écoulée.
Comment


Abidjan - La Banque africaine de développement (BAD) organise la deuxième édition du Forum africain pour la résilience visant à explorer les options qui permettraient l’accélération de la livraison des High 5 dans les pays africains en situation fragile.

Ouvert, ce jeudi, sur le thème « Renforcer la résilience des populations au bas de la pyramide », ce forum de deux jours, va permettre d’explorer les opportunités pour des partenariats efficaces pour fournir les cinq meilleurs (High 5) en Afrique. Il vise à partager les connaissances sur les nouvelles approches pour fournir un soutien au développement dans les environnements fragiles, fournir une plate-forme pour la présentation de solutions innovantes et des technologies pointes fournir des services essentiels aux communautés dans le besoin.

Ce forum développera également de nouveaux partenariats tout en renforçant les partenariats existants. Il s’agit notamment pour cette édition d’encourager les solutions et les systèmes qui permettraient aux pays africains de mobiliser des ressources nationales afin d’améliorer le développement au niveau communautaire.

Procédant à l’ouverture du forum au nom du président de la BAD, le vice-président, Charles Boamah, a lancé un appel à l’action "maintenant" face aux défis que connait l’Afrique notamment le changement climatique, les conflits et la famine.

Sur 36 pays en situation fragile en 2018, 21 viennent de l’Afrique où 40% de la population sont en situation fragile, selon la BAD.

« Le partenariat est le seul ingrédient qui va garantir le succès de l’objectif fixé à savoir l’atteinte de la résilience au bas de la pyramide », a-t-il indiqué rappelant les nombreuses initiatives lancées par la BAD au profit des pays fragiles que sont entre autres la Facilité renforcement de crédit, le Fonds d’investissement privé, l’assurance climatique et un nouveau programme « 10.000 communautés en 1.000 jours ».

kkf/kam
Commentaires


Comment