Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Des habitants du quartier Lac-RTI se réjouissent du bitumage de voies à San Pedro
Publié le vendredi 9 fevrier 2018  |  AIP
Comment


San Pedro – Des habitants du quartier Lac-RTI de San Pedro ont exprimé jeudi leur soulagement et reconnaissance au Gouvernement, pour le démarrage effectif des travaux de bitumage du principal tronçon qui relie leur cité au reste de la ville, ouvrant ainsi pour elles l’espoir d’être débarrassées de la poussière en saison sèche, et de la boue et des inondations, en saison des pluies.

«Depuis que San Pedro est San Pedro, nous autres ici ne connaissons que la boue ou la poussière, et nous commencions à désespérer de voir ce petit tronçon être un jour bitumé, malgré le nombre important de cadres qui vivent dans ce quartier », a déclaré l’un des riverains de la route en chantier, Emile Blé, ex-agent de maintenance d’une usine de cacao, à l'occasion d'un micro-trottoir réalisé par l'AIP.

Un tronçon de route de 100 m passant par le sous-quartier Lac-RTI permet de relier les nouveaux quartiers en construction progressive, notamment Céleste, Francophonie, Balmer et Jules Ferry. En période de pluie, les véhicules mettent au moins cinq minutes pour parcourir ces 100 m, en raison des nombreux nids-de-poules et de la boue.

« A cause de cette petite distance, les taxis refusent de venir ici, on ne peut pas se rendre au grand marché, nos maris ont du mal à se rendre au travail, et nous qui vendons ici, on a tous les problèmes de santé. Merci au Gouvernement, parce que nous attendions ça depuis, les politiciens nous ont fait des promesses en vain», a déclaré dame Oulaye Sandrine, vendeuse aux abords du tronçon.

Le tronçon en chantier fait partie d’un ensemble de 1,2 km à bitumer, reliant les quartiers Lac RTI au quartier Jules Ferry jusqu’à la voie de l’Aéroport. Inclus dans le Projet de renaissance des infrastructures en Côte d’Ivoire (PRICI), les travaux en cours, confiés à la société Colas, sont prévus pour s’achever dans neuf mois.

(AIP)

jmk/cmas

Commentaires


Comment