Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
International

Côte d’Ivoire/International/ Des jeunes de la CEDEAO formés sur les techniques et professionnelles
Publié le vendredi 9 fevrier 2018  |  AIP
Comment


Abidjan - Soixante-quatre jeunes Ouest-africains ont reçu mercredi à Ziniaré, au Burkina Faso, leurs attestations à l’issue d’une session de formation de 30 jours organisée par le Centre de développement de la jeunesse et des sports de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CDJS/CEDEAO) basé à Ouagadougou, au Burkina Faso.

La cérémonie, présidée par le directeur de cabinet du ministre burkinabè de la Jeunesse, de la Formation et de l’Insertion professionnelles, Traoré Issouf, a eu pour cadre le Centre de formation professionnelle de référence de Ziniaré (CFPR-Z), en présence de nombreuses personnalités dont le directeur du CDJS/CEDEAO, Francis Chuks Njoaguani, représentant les plus hautes autorités de la Commission de l’organisation régionale.

Ces jeunes, 51 garçons et 13 filles, ont ainsi effectué un stage aussi bien théorique que pratique en froid et climatisation pour les uns, et en mécanique automobile pour les autres. Il s’agit des deux filières prises en compte pour l’instant dans ce programme organisé depuis plusieurs années par le CDJS/CEDEAO en partenariat avec le CFPR-Z.

Pour la présente édition, démarrée le 9 janvier 2018, les stagiaires sont venus du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de la Gambie, du Ghana, de la Guinée, de la Guinée-Bissau, du Liberia, du Mali, du Niger, du Nigéria, du Sénégal et du Togo. Seuls le Cabo Verde et la Sierra-Leone n’ont pas pu faire le déplacement de Ziniaré.

Dans son allocution, le directeur du CDJS/CEDEAO s’est félicité des résultats obtenus par les lauréats, et de la forte mobilisation aussi bien des jeunes que des Etats membres pour cette formation. M. Njoaguani a invité les lauréats à profiter davantage des nouvelles connaissances acquises au cours de leur formation, et à les transmettre à d’autres jeunes qui seront employés dans leurs diverses entreprises.

De suivi post-formation, il en a justement été question dans l’allocution de la porte-parole des récipiendaires, la guinéenne Leno Sia Yalamba. « Nous souhaitons vivement que le CDJS/CEDEAO accompagne la mise en place d’un dispositif de suivi, de partage d’expériences entre stagiaires après leur stage de sorte à maintenir une certaine relation nécessaire entre ces derniers de retour dans leur pays », a-t-elle souligné.

A l’issue de la session, chaque stagiaire a reçu un kit lié à son domaine de formation, de même qu’une enveloppe financière de 500 dollars américains à investir dans son projet d’entreprise existant ou pour démarrer un nouveau projet.

La cérémonie s’est achevée par la remise d’attestations aux jeunes formés, qui ont obtenu des résultats encourageants, avec des notes oscillant entre 12,50/20 et 14,50/20 en mécanique automobile et entre 13/20 et 15,26/20 en froid et climatisation, avec un taux de réussite de 100% dans chaque filière, rapporte un communiqué de presse de la CEDEAO transmis jeudi à l’AIP.

(AIP)

cmas
Commentaires


Comment