Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Face à la rareté et à la mauvaise qualité de l’eau, Niakara appelle le Président Ouattara au secours
Publié le dimanche 11 fevrier 2018  |  AIP
Comment


Niakara - Des habitants de la ville de Niakara (Centre-Nord, région du Hambol), inquiets de l'assèchement de la retenue d'eau ravitaillant la station de pompage de la SODECI qui induit l'interruption récurrente et la mauvaise qualité de l'eau fournie aux foyers, plaident auprès du chef de l'État en vue du raccordement de la localité au barrage de Kafiné.

Se confiant à l'AIP, samedi, des habitants de Niakara au nombre desquelles des responsables de services publics et parapublics, des fonctionnaires, des leaders d'opinion et des chefs traditionnels dont le chef de canton Luc Tébeltien Koné, ont exprimé leurs préoccupations face la mauvaise qualité de l'eau et surtout la rareté de cette denrée servie par la SODECI, depuis deux mois bientôt.

« Cette eau, quand elle coule quelques rares fois dans les robinets, est très sale et donc visiblement impropre à la consommation », a soutenu un consommateur.

Tous ont appelé à l'aide du Président Alassane Ouattara et du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, pour une solution urgente et salvatrice. Ils souhaitent par exemple le raccordement de la ville au barrage hydro-agricole de Kafiné, un village à 18 km au Sud de Niakara.

A Niakara, la fourniture de l’eau potable est perturbée par le tarissement de la retenue d'eau alimentant la station de traitement et de pompage de la SODECI, avait précisé le responsable local de la société de distribution lors d'une rencontre d'échanges avec les consommateurs en décembre.

(AIP)

jbm/cmas
Commentaires


Comment