Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

La Chine fera une plus grande contribution au monde
Publié le lundi 12 fevrier 2018  |  Ambassade
La
© Autre presse par DR
La politique économique de la Chine envers le monde décrite par l`Ambassadeur de Chine en Côte d`Ivoire TANG Weibin
Comment


La cloche pour la nouvelle année a sonné, marquant l’avènement d’une nouvelle année de joie et de prospérité. Avec les efforts concertés du gouvernement et du peuple chinois, l’économique chinoise continuait d’afficher d’excellents résultats en 2017, montrant une dynamique de croissance soutenue et forte. La Chine a présenté de nouveau un bilan excellent au monde.

Selon le rapport sur la situation économique en 2017, le PIB de la Chine a dépassé pour la première fois 80 trillions de yuans (environ 12 trillions de dollars américains et 6684 trillions de FCFA), en hausse de 6,9% par rapport à l’année précédente. Cela constitue une contribution de près de 30% à la croissance économique mondiale et représente 15% de l’économie mondiale. Dans l’ensemble, la Chine a poursuivi sa croissance régulière ces dernières années avec un élan de développement stable et favorable. Sa structure économique a été continuellement optimisée et la qualité et la vitalité de son économie se sont constamment améliorées.

Premièrement, la contribution à la croissance économique mondiale continue d’augmenter. La croissance économique chinoise l’année dernière était équivalente à l’économie nationale totale du pays qui occupait la 14e place en 2016 dans le monde. Selon le rapport «2018 World Economic Situation and Prospects» publié le 11 décembre 2017 par les Nations Unies à New York, la Chine contribue pour environ un tiers de la croissance économique mondiale.

Deuxièmement, la structure économique est constamment réformée et optimisée. En 2017, la Chine a continué à mettre en œuvre une restructuration économique solide et le résultat de l’optimisation structurelle a été évident. Le secteur primaire, le secteur secondaire et le secteur tertiaire ont représenté respectivement 7,9%, 40,5% et 51,6% du PIB. Le secteur tertiaire a eu une augmentation de 6,3 points en pourcentage du PIB et est devenu désormais le principal moteur de la croissance économique, ensemble avec le secteur secondaire. Au point de vue de la structure de la demande, les dépenses de consommation ont contribué à 58,8% à la croissance économique. L’économie chinoise est équipée désormais de deux moteurs, l’investissement et la consommation, au lieu du seul moteur d’’investissement. Au point de vue de l’importation et de l’exportation, le volume annuel est élevé à 27792,1 milliards de yuan (environ 4400 milliards US dollars ou 2323000 milliards FACA), soit une augmentation de 14,2% par rapport à l’année dernière. Les exportations sont en hausse de 10,8% et les importations ont augmenté de 18,7%.

Troisièmement, de nouvelles industries se développent et sont devenus de nouveaux moteurs à croissance. En 2017, les nouvelles technologies, de nouveaux produits, nouveaux formats économiques et nouveaux modèles se sont épanouis en Chine. Un grand nombre de réalisations scientifiques et technologiques importantes ont émergées dans les domaines de la technologie aérospatiale, l’intelligence artificielle, l’exploration en haute mer, la biomédecine, etc... Les réalisations comme le satellite quantique «Mo ZI», l’avion gros-porteur C919, la technologie sans pilote Appolo 2.0, le riz maritime, le premier porte-avions fabriqué en Chine, le planeur de mer profonde «Aile de la Mer», le premier test d’exploitation de la glace combustible sont encourageantes. De nouveaux modèles économiques tels que l’économie du partage, l’économie numérique et l’économie des plateformes se sont multipliés, démontrant la vitalité de l’économie chinoise.

Quatrièmement, l’efficacité et la qualité de l’économie se sont beaucoup améliorées. En 2017, la Chine a accéléré les pas pour libérer le bonus des réformes, favorisé la transformation de « quantité» à «qualité». Un développement de « haute qualité » voit le jour.
Tout d’abord, le niveau de vie de la population s’est amélioré, le taux d’emploi a augmenté et les revenus par habitat se sont accrus. Plus de 13 millions de nouveaux emplois urbains sont créés. Le revenu par habitant a progressé de 9%, surpassant de nouveau la croissance du PIB.

Puis, l’environnement s’est amélioré de façon constante. L’investissement aux industries à grande consommation d’énergie a reculé de 1,8%. La consommation d’énergie du PIB unitaire a chuté de 3,7%, ce qui est un acquis concret des actions du gouvernement chinois sur la lutte contre le changement climatique. Les efforts du gouvernement pour lutter contre les brumes polluants portent de bon résultats positifs avec l’abaissement du PM2.5 dans 338 villes à l’échelle nationale.

Enfin, l’efficacité de l’économie a augmenté. Les entreprises chinoises ont repris une croissance efficace. Le taux d’utilisation de la capacité industrielle annuelle a atteint 77,0%, les bénéfices des entreprises industrielles au-dessus de taille désignée par l’Etat ont augmenté de 21,9% de janvier à novembre, pendant que ceux des entreprises du secteur des services ont augmenté de 30,4%.

En rappelant l’éblouissant bilan en 2017, nous attendons l’année 2018 où la Chine continuera à approfondir la réforme, promouvoir un développement économique sain, durable et vert. La Chine est prête à collaborer avec tous les autres pays pour construire ensemble un monde prospère, développé et harmonieux.
Commentaires


Comment