Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire : Accusé de vouloir diviser la coalition au pouvoir, Affi estime que le parti de Ouattara “est aux abois
Publié le lundi 12 fevrier 2018  |  Alerte Info
Affi
© Autre presse par DR
Affi N`guessan, président du Front populaire ivoirien (FPI)
Comment


ABIDJAN - Le président du Front populaire ivoirien (FPI, opposition), Pascal Affi N’guessan, a estimé lundi que le Rassemblement des républicains (RDR), “est aux abois’’ après que le porte-parole du parti présidentiel l’a accusé de vouloir “exacerber’’ les dissensions entre les formations politiques de la coalition au pouvoir.

“Le RDR est aux abois. Il est rattrapé par sa politique d’exclusion, de discrimination et clanique’’, a déclaré M. Affi N’guessan, joint au téléphone par ALERTE INFO, en réaction aux propos de Mamadou Touré, porte-parole du RDR, interrogé par la chaine de télévision panafricaine Afrique Media.

Depuis quelques semaines, le président du principal parti de l’opposition entreprend des rencontres avec les leaders des formations membres de la coalition au pouvoir, le Rassemblement des Houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP).

Après une première visite au président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), Henri Konan Bédié, il a rencontré l’ancien ministre Mabri Toikeusse, leader de l’Union pour la démocratie et la paix en Côte d’Ivoire (UDPCI).

Ces rencontres interviennent dans un environnement politique trouble au sein du RHDP dont M. Mabri est quelque peu en retrait depuis son limogeage du gouvernement en novembre 2016.

A quelques mois des élections municipales, régionales et sénatoriales prévues cette année, la tension est montée également entre le PDCI et le RDR qui montrent des signes de désaccords sur le projet du futur parti unifié et l’alternance au pouvoir en 2020.

“Affi veut exacerber ces troubles (au RHDP) pour en tirer des dividendes politiques’’, a déclaré M. Touré, sur Afrique Média, voyant dans ces démarches du président du FPI, “de l’escroquerie morale’’.

En réponse, l’ancien Premier ministre, misant sur un échec du RHDP, a rappelé sa volonté de mettre sur pied sur une nouvelle avec alliance avec les actuels alliés du RDR.

“Ce n’est pas moi qui crée les dissensions (au RHDP). J’essaie d’offrir l’opportunité d’une autre alliance à ceux qui ne sont pas satisfaits de celle dans laquelle ils sont’’.

SKO
Commentaires


Comment