Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Affi N’Guessan à propos de la réforme de la CEI : « Le gouvernement n’a pas d’autres choix, nous sommes persuadés de la mise en place d’une nouvelle CEI »
Publié le mardi 13 fevrier 2018  |  LInfodrome
Affi
© Autre presse par DR
Affi N`guessan, président du Front populaire ivoirien (FPI)
Comment


Selon Pascal Affi N’guessan, la question de la réforme de la Commission électorale indépendante (CEI) avant la tenue des élections locales de 2018, est un préalable qui s’impose au gouvernement ivoirien.

C’était à la suite d’une rencontre entre la plateforme des partis politiques de l’opposition et une délégation du Groupement de plaidoyers et d’actions pour une transparence électorale (GPATE), le mardi 13 février 2018, au siège du Rassemblement pour la paix, le progrès et le partage (RPP) sis à Cocody. Les deux partis ont à cette occasion, échangé sur des propositions concrètes pouvant garantir une Commission électorale répondant aux règles internationales. Il est ressorti de cette rencontre, selon Pascal Affi N’guessan, l’obligation pour le gouvernement ivoirien de mettre en place une Commission électorale plus équilibrée répondant aux normes internationales conformément aux recommandations de la Cour Africaine de Justice, une juridiction internationale. « En vertu du droit international, la Cour africaine de justice est une juridiction internationale. Nous sommes membres de cette Cour et nous avons ratifié le traité sur cette Cour et nous sommes obligé de respecter ses décisions pour quelques élections que ce soit », a révélé le président du Front populaire ivoirien (FPI), au nom des formations politiques qui composent cette plateforme.
... suite de l'article sur LInfodrome

Commentaires


Comment