Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Pascal Affi N’Guessan : « Je tends la main au PDCI »
Publié le mardi 20 fevrier 2018  |  Jeune Afrique
Affi
© Autre presse par DR
Affi N`guessan, président du Front populaire ivoirien (FPI)
Comment


En amont des élections locales, la branche du FPI fait des appels du pied au parti d'Henri Konan Bédié.

Jeune Afrique : Le 24 janvier, vous avez rencontré l’ancien président Henri Konan Bédié, alors que vos partis sont historiquement opposés. De quoi avez-vous parlé ?

Pascal Affi N’Guessan : Nous avons échangé nos vœux. Nous partageons la même volonté de dialoguer, et notre pays est dans un tel état de délabrement que nous devons nous unir pour résoudre les problèmes.

Avez-vous plaidé en faveur d’une alliance entre sa formation, le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI), et la vôtre, le Front populaire ivoirien (FPI), dans la perspective des élections locales, prévues pour cette année mais dont la date n’a pas encore été fixée ?

Ce genre de choses ne se discute pas dès la première rencontre. Le PDCI est pour l’instant allié au RDR [Rassemblement des républicains d’Alassane Ouattara]. Le fait est que cette union a du plomb dans l’aile. Mais le PDCI doit d’abord régler cette question. Faut-il envisager une nouvelle alliance pour sortir le pays de l’impasse, et celle-ci peut-elle concerner le FPI et le PDCI ? Oui, je le pense. La Côte d’Ivoire en tout cas en a besoin.
... suite de l'article sur Jeune Afrique

Commentaires


Comment