Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Sport
Article
Sport

Stéphane Peterhansel (Pilote français) à propos du Rallye Bandama : « Il a besoin d’être boosté » « Je suis là pour me faire plaisir »
Publié le mercredi 21 fevrier 2018  |  LInfodrome
Sport
© Abidjan.net par Atapointe
Sport automobile/ Rallye du Bandama 2018 : le champion Stéphane Peterhansel anime une conférence
Abidjan le 20 février 2018. En prélude à sa participation au 44e rallye du Bandana, le champion Stéphane Peterhansel à co-animé ce mardi une conférence de presse en compagnie Alexis Triniac DOP de CFAO, Alain Ambrosino président de la fédération ivoirienne de sports automobiles et Laurent de Mas Latrie DOP de YAMAHA
Comment


Le pilote français, Stéphane Peterhansel, 13 fois vainqueur du Rallye Dakar prendra part au 44ème Rallye Bandama qui se courra du vendredi 23 au dimanche 25 février 2018. Présent à la conférence de presse animée, le mardi 20 février 2018, par le président de la Fédération ivoirienne de sport automobile (FISA), Alain Ambrosino, il a donné les raisons de sa présence en Côte d’Ivoire.

Comment se passe votre séjour en Côte d’Ivoire ?

Je suis à Abidjan depuis samedi. Et je peux dire que mon séjour se passe bien. En tout cas, je ne suis pas dépaysé. Car, il y a 30 ans, j’étais venu en Côte d’ivoire et j’avais même visité plusieurs localités à moto.

Quels objectifs visez-vous en vous engageant sur le rallye Bandama 2018 ?

J’avais envie de découvrir quelque chose de nouveau. J’ai donc décidé de m’aligner sur ce rallye que je connais de loin, il y a plusieurs années. Maintenant si ma participation peut contribuer à donner un coup de pouce à sa notoriété, je serais heureux.

Lire aussi cet article: 44ème Rallye Bandama: "Tout est fin prêt", rassure Alain Ambrosino

Que saviez-vous de ce Rallye avant votre engagement ?

Je sais qu’il a été une épreuve du championnat du monde. Mais que depuis quelque temps, il a perdu de sa superbe. En tout cas, par rapport à ce qu’il était, le Bandama a besoin d’être boosté. Et ce serait intéressant si lors du week-end que nous passerons à Yamoussoukro nous parvenons à arrêter des stratégies pour le relancer.

Connaissiez-vous des pilotes ivoiriens avant cette course qui va vous opposer ?
... suite de l'article sur LInfodrome

Commentaires


Comment