Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Une Fondation octroie un milliard de FCFA à l’OIPR pour la préservation des parcs nationaux
Publié le jeudi 22 fevrier 2018  |  AIP
La
© APA par DR
La sensibilisation à l’économie verte au cœur d’un événement lancé à Abidjan
La ministre de la salubrité, de l’environnement et du développement durable, Anne Désirée Ouloto a annoncé une série d’actions dans le cadre de la lutte contre le changement climatique.
Comment


Abidjan - La fondation pour les parcs et réserves de Côte d’Ivoire (FPRCI) a octroyé jeudi, à Abidjan, la somme d’un milliard de francs CFA à l’Office ivoirien des parcs et réserves (OIPR) pour la sauvegarde et la promotion du patrimoine naturel des parcs nationaux et réserves, en présence du ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement durable, Anne Ouloto.

Ce don non remboursable est l’aboutissement d’une convention de financement pour l’exercice 2018 entre la fondation et l’OIPR afin de réaménager et conserver les parcs nationaux de Taï, de la Comoé, d’Azagny et du Mont Sangbé. Ce qui portera à 3,37 milliards de francs CFA, le montant octroyé à l’OIPR par la FPRCI à partir du fonds de dotation depuis 2014, explique-t-on.

Le président du conseil d’administration du FPRCI, Bernard N’Doumy a fait remarquer que l’octroi en moins d’un an d’un autre financement à l’OIPR, traduit la pleine opérationnalisation et la montée en puissance du processus de financement des parcs nationaux à travers le mécanisme de la fondation. « L’un des objectifs prioritaires étant justement de pérenniser le financement de la conservation des parcs et réserves de Côte d’Ivoire », a-t-il indiqué.

N’Doumy a expliqué que l’octroi de ce fonds est consécutif aux conclusions positives de l’analyse minutieuse des plans d’opérations de ces parcs présentés par l’OIPR. « Notre objectif, à moyen terme, est d’octroyer à partir du fonds de dotation, une subvention annuelle de près de 2 milliards de francs CFA à l’OIPR pour la conservation de notre réseau d’aires protégées », a-t-il assuré.

La ministre Anne Désirée Ouloto a exprimé la gratitude du gouvernement au donateur, à la France et à l’Allemagne, « pour l’inestimable appui technique et financier qu’ils ne cessent d’apporter à nos parcs et réserves ». Elle s’est félicitée du bon déroulement de la réforme mise en place par la Côte d’Ivoire pour protéger ses aires.

La ministre de la Salubrité, de l’Environnement et du Développement durable, a salué la bonne gestion opérée par l’OIPR au regard des fonds antérieurs. « Ces fonds continueront à être gérés avec transparence et rigueur », a-t-elle assuré. Elle a encouragé l’OIPR à poursuivre ses efforts afin que notre pays continue à en bénéficier.

Les parcs et réserves qui bénéficient du financement de la Fondation, représentent 86,52% de la superficie totale du réseau des parcs nationaux et réserves de Côte d’Ivoire.

gak/fmo
Commentaires


Comment