Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Le parti de Ouattara appelle ses alliés à travailler ensemble pour “améliorer’’ la Côte d’Ivoire (Présidente)
Publié le samedi 24 fevrier 2018  |  Alerte Info
La
© Autre presse par DR
La Direction du RDR se recueille sur le caveau du Président Félix Houphouët Boigny à Yamoussoukro
Présente à Yamoussoukro dans le cadre d`un séminaire sur sa stratégie de communication, la Direction du RDR s`est recueillie sur la tombe du Président Félix Houphouët Boigny
Comment


ABIDJAN - Le Rassemblement des républicains (RDR), le parti du chef de l’Etat ivoirien Alassane Ouattara, a appelé samedi à Yamoussoukro, capitale politique, ses alliés de la coalition au pouvoir “à travailler’’ ensemble pour “améliorer la Côte d’Ivoire’’, en marge d’un séminaire organisé par sa direction.

“Je leur dit de venir avec nous pour travailler aux choses qui peuvent améliorer la Côte d’Ivoire’’, a déclaré la présidente du RDR, Henriette Dagri Diabaté, après s’être recueillie avec d’autres personnalités de la direction du parti, sur la tombe du premier président ivoirien Félix Houphouët-Boigny, décédé en 1993.

Membre de la coalition du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (RHDP), le RDR tient à Yamoussoukro un séminaire pour repenser sa stratégie de communication, à deux ans de la prochaine élection présidentielle.

Comme pour rappeler son attachement à la philosophie houphouetiste, c’est dans une salle de 2.500 places de la Fondation Félix Huphouet-Boigny, parée de posters géants de l’ex-président et pleine à craquer que s’est ouvert le séminaire dont le thème est : “une communication innovante pour le RDR nouveau’’.

La haute direction du parti conduite par la présidente Mme Dagri Diabaté, la secrétaire générale Kandia Camara et aussi de nombreux militants de base ont assisté à la cérémonie d’ouverture marquée une succession d’allocutions et un panel intitulé : “Communication du RDR, défis et perspectives’’.

Toutefois, des absences notables ont été remarquées dont celle du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly, premier vice-président du parti, et du Président de l’Assemblée nationale Guillaume Soro.

“Ils ont envoyé des messages (pour s’excuser). Ils sont eux aussi avec nous’’, a expliqué dans son discours d’ouverture Mme Dagri Diabaté.

Mais avant elle, le ministre Mamadou Touré, secrétaire général délégué chargé de la communication et porte-parole du parti, a insisté sur les failles de la communication de son parti. “Comment se fait-il que nous soyons à la traine dans la bataille de l’opinion ?’’, s’est-il interrogé, rappelant que “le RDR, dans l’opposition, avait une bonne communication’’.

“Aucun débat nous doit être défavorable au sortir de ce séminaire’’, a ajouté, à sa suite, Mme Camara.

Mme Dagri Dabaté a clos la série des allocutions en situant l’enjeu du séminaire. “Ne vous y trompez pas, c’est une bataille pour le pouvoir qui est engagée. La communication est au cœur de ce combat politique pour rallier l’opinion à notre cause’’, a-t-elle déclaré avant le premier panel, animé par les ex-ministres Adame Bictogo, Cissé Bacongo, Joel N’guessan, ancien porte-parole du parti, le journaliste Alafé Wakili, patron du quotidien “L’Intelligent d’Abidjan’’, Jean-Philippe Kaboré, fils de Mme Diabaté et ancien patron de 3A Télésud, une chaîne de télévision généraliste africaine, et Bruno Koné, porte-parole du gouvernement.

Tour à tour, ils ont unanimement souligné la faiblesse de la communication du parti. “Aujourd’hui, notre communication pèche parce qu’elle n’est pas suffisamment portée par les cadres (…) La communication du gouvernement dont le parti doit être une caisse de résonance, ne suffit pas’’, a regretté Bruno Koné.

Pour Cissé Bacongo, l’amélioration de la communication de son parti passe, entre autres choses, par “l’organisation de débats contradictoires à la RTI (télévision publique’’.

SKO
Commentaires


Comment