Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Sport
Article
Sport

Omnisports: Un tournoi international en avril en Côte d’Ivoire pour repositionner la pétanque

Publié le mercredi 28 fevrier 2018  |  L’intelligent d’Abidjan
Comment


Du 7 au 8 avril 2018, la Côte d’Ivoire abritera la première édition du Tournoi International de Pétanque d’Abidjan (TIPA).
Pour cette première édition, c’est la ville de Grand-Bassam qui accueillera la compétition qui verra la participation de 32 équipes de 23 pays dont le Madagascar champion du monde et d’Afrique. Les 32 équipes seront réparties en 8 poules de 4 pour lancer la compétition. Les deux premiers de chacune des poules se qualifieront pour le deuxième tour, quand les 16 autres pays éliminés disputeront la consolante (le tournoi de la consolation). Ces informations ont été données par le président de la Fédération Ivoirienne de Pétanque, Touré Léopold, le mardi 27 février 2018 au cours d’une conférence de presse à Marcory. Selon le premier responsable de la pétanque en Côte d’Ivoire, l’organisation du TIPA répond au besoin pour la Côte d’Ivoire d’avoir son propre tournoi international, comme c’est le cas dans d’autres pays. « Nous avons participé à beaucoup de compétition international et le constat c’est que la Côte d’ivoire ne dispose pas de tournoi international. Nous n’avons jamais organisé de tournoi international. Or tout le monde veut venir jouer la pétanque en Côte d’Ivoire. Ainsi, ce tournoi international vise à repositionner la Côte d’Ivoire dans la pétanque mondiale. L’objectif in fine étant de faire apprécier aux Ivoiriens, le niveau actuel de leur Pétanque. Mais également pour la FIP de combler le vide », a expliqué le président Touré Léopold. Selon lui, l’objectif à long est l’organisation du championnat du monde de Pétanque. Car dira-t-il , la Côte d’Ivoire a les infrastructures nécessaires pour accueillir un tel évènement. « Nous avons les meilleures infrastructures. La Côte d’Ivoire a toutes les infrastructures pour l’organisation de la Coupe du monde et une coupe d’Afrique ». Au-delà de cet enjeu, il s’agira pour l’équipe nationale de se frotter aux meilleurs boulistes du monde. « Nos internationaux doivent se frotter au plus dur de la pétanque. Ce sera donc des rencontres de haut niveau», a fait savoir Touré Léopold. A la question de savoir pourquoi, le choix de Grand-Bassam et non Abidjan pour abriter le TIPA, le président de la FIP a soutenu qu’il s’agit pour sa fédération de rendre un hommage à cette ville de la Côte d’Ivoire qui a connu les attentats terroristes en mars 2016. En marge, du TIPA, une dizaine d’arbitres ivoiriens seront formés par un instructeur international. Pour cette première édition du TIPA, l’équipe vainqueur repartira avec une somme d’environ 5 millions FCFA. Le finaliste empochera 2.5 millions FCFA quand le 3e et le 4e iront avec un montant d’un million FCFA. Le budget prévisionnel pour l’organisation TIPA est de 50 millions FCFA. Un budget déjà bouclé selon les organisateurs. L’élément important à souligner, la FIP n’a pas sollicité le soutien financier de l’Etat via le ministère des Sports et Loisirs. Elle s’est chargée elle-même de mobiliser les fonds pour l’organisation de ce tournoi international.

Ange K
Commentaires

Dans le dossier

Activités sportives 2018
Titrologie



L’intelligent d’Abidjan N° 4135 du 28/2/2018

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment


Comment