Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Religion/Islam: le Wazifa Régionale de Bouaké placé sous le sceau de l’unité et de la fraternité
Publié le lundi 5 mars 2018  |  Sécretariat Général de la Tidjaniya en Côte d’Ivoire
Bouaké
© Autre presse par DR
Bouaké /Réligion : le Khalife Général de la Tidjaniya en Côte d’Ivoire fait des prières pour le pays
Bouaké. Au cours de la Wazifa Régionale, le Khalife Général de la Tidjaniya en Côte d’Ivoire a fait des prières pour l’unité et la fraternité dans le pays.
Comment


Accompagné d’une forte délégation composée de Guides et Mouqqadams Tidjanes de Côte d’Ivoire, le Khalife Général de la Tidjaniya en Côte d’Ivoire a pris part à la wazifa régionale de Bouaké le vendredi 23 février. << Je suis à Bouaké pour communier avec la communauté musulmane de cette ville à travers la Wazifa. Vous savez la tidjaniya est une école spirituelle pour les musulmans, pour l’union des cœurs, des esprits et de l’âme>> a-t-il déclaré.

Selon lui, l’un des objectifs de l’organisation de cette Wazifa régionale 2018 est de transmettre le message d’unité de tous les Tidjanes quelle que soit la chaine de transmission. <> a-t-il confié.

Le Cheick Badiawari Touré, l’imam principal de la grande mosquée de Dougou a officié le sermon et dirigé la prière avant de demander la bénédiction finale à son hôte qu’est le Khalife Sonta. Avant de faire les douas, le Khalife a remercié le président du Cosim pour sa forte implication dans le rayonnement de l’islam et surtout la compréhension de la voie de la tidjaniya dans la région de Gbêkê. « Je suis là avec vous ici à Bouaké à cause de Dieu et pour l’amour de son Prophète Mohammed (saw). Je suis venu transmettre le message de mes prédécesseurs que sont le Cheick Badiawari Touré et les anciens qui m’ont précédé. Je suis là pour le message de l’Islam mais particulièrement celui de la Tidjaniya》a déclaré. À en croire le Khalif, tous les musulmans sont tidjanes. Car chaque musulmans fait l’istigfar, prie sur le Prophète (saw) et invoque Allah faisant la calimat chahada, c’est-à-dire attester de l’unicité de Dieu. La seule différence résidant dans le fait que le tidjane prend l’engagement jusqu’à sa mort d’invoquer chaque jour Dieu à travers l’istigfar, la prière sur le Prophète (saw) et l’attestation de foi. La bénédiction du Khalife général a marqué la fin de la prière de Djoumah. Après ça, le cap a été mis sur la mosquée Fatima Zahara chez l’imam Konaté Bakary au quartier Djamourou.
Une prière d’Asr riche enseignements à la mosquée Fatima Zahara
Après l’accomplissement de la prière d’Asr aux environs de 16h à la mosquée Fatima Zahara, le Khalife Sonta et sa délégation ont communié avec la communauté musulmane du quartier Djamourou de Bouaké. L’imam Konaté Bakary s’est dit heureux de cette visite fraternelle du Khalife Général de la Tidjaniya en Côte d’Ivoire. Pour lui et sa communauté, le Cheick Moustapha Sonta est dans sa mosquée et dans sa Zaouia. Après ces civilités islamiques, l’honneur est revenu au Khalife de prier pour la communauté afin que revienne à jamais la quiétude dans la ville de Bouaké. Prenant la parole, Le Cheick Moustapha Sonta a expliqué de façon simple et compréhensive la Tidjaniya. Pour lui, la Tidjaniya est une école qui permet aux musulmans de se réaliser spirituellement par l’invocation quotidienne. Celui-ci a donc exhorté les uns et les autres à poser cet acte d’adoration qui pèsera sans nul doute dans la balance le jour de la résurrection.
Les tidjanes de la CEDEAO de Bouaké et les différentes délégations venues de toutes la Côte d’Ivoire pour participer à la Wazifa ont invoqué Allah (swt) à travers la Hadara. Les bénédictions ont été faites par le Khalife Moustapha Sonta. Juste avant, il en a profité pour démontrer à tous les tidjanes présents, la dimension spirituelle du Cheick Ahmed Tidjane fondateur de cette voie. Mais qui en réalité est la voie spirituelle du Prophète Mohammed (saw). C’est pourquoi, en guise de rappel, le Khalife Sonta a dit que la base ou la source de la Tidjaniya repose sur le Coran et la sunna du Prophète Mohammed (saw). Pour clore, il a invité les uns et les autres à faire le bien et à s’aimer pour Allah en travaillant ensemble la main dans la main.

Il faut noter que cette wazifa a mobilisé plus de 5000 personnes. La Dougouba a mis fin à cette Wazifa Régionale.

Avant de regagner Abidjan, le Cheick Moustapha Sonta, le Khalife Général de la Tidjaniya en Côte d’Ivoire s’est rendu au foyer Jeune Viateur de Bouaké pour des bénédictions à la cérémonie de clôture du séminaire du CEFORT. Ce séminaire national sur la Tidjaniya avait pour objectif d’expliquer la voie de la tidjaniya aux différents guides et moukadams tidjanes. Le Khalife Sonta a encouragé les séminaristes venus de différentes régions de la Côte d’Ivoire à œuvrer davantage sur la voie afin de mieux la faire comprendre aux musulmans.
Commentaires


Comment