Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Universités publiques : La section d’Abidjan du principal syndicat des enseignants rejette la grève annoncée du 12 mars
Publié le mardi 6 mars 2018  |  Alerte Info
Université
© AFP par ISSOUF SANOGO
Université de Cocody : le calvaire des étudiants aux arrêts de bus.
Jeudi 16 mai 2013. Abidjan. Après les cours, les étudiants de l`Université Félix Houphouët-Boigny doivent patienter dans une longue file d`attente avant d`avoir accès aux bus.
Comment


La section d’Abidjan de la Coordination nationale des enseignants-chercheurs et chercheurs de Côte d’Ivoire (CNEC), principal syndicat des enseignants des universités a rejeté lundi, la grève annoncée du 12 mars et convoquée une assemblée générale jeudi.

"Des gens ne peuvent pas s’asseoir dans un bureau et décider pour les 4.000 enseignants d’universités que nous sommes", a dénoncé le secrétaire général de la CNEC Abidjan, Johnson Zamina Kouassi, joint par ALERTE INFO.

Dimanche, dans un communiqué, des enseignants de l'université Péléforo Gon Coulibaly de Korhogo (Nord ivoirien) ont annoncé une grève nationale de trois jours à compter du 12 mars, pour "dénoncer la mauvaise gouvernance des dirigeants" de ces institutions universitaires.

Lundi, la section d’Abidjan a "démenti ce mot d’ordre de protestation", estimant que "les décisions d’une telle ampleur ne sont prises qu’en Assemblée générale".

"La grève du 12 mars est belle et bien maintenue", a insisté Dr Fréderic Mobio de la section CNEC Korhogo, à ALERTE INFO, révélant que la section d'Abidjan "est en dissidence".

"C’est le 12 mars qu'on verra la vraie CNEC", a réagi Johnson Kouassi, qualifiant de "groupuscule" la section de Korhogo.

Nous annonçons "une Assemblée générale le jeudi (en vue) de décider de la date d'une grève d’habilitation", pour le passage interne des grades au sein des universités, a-t-il conclu.

Ange TIEMOKO
Commentaires


Comment