Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Sénatoriales 2018 : Le parti de Gbagbo se dit « exclu d’office » de cette élection
Publié le jeudi 8 mars 2018  |  Le Progrès​
Mme
© APA par Amah SALIOU
Mme Agnès Monnet, Secrétaire générale du Front populaire ivoirien (FPI)
Vendredi 07 octobre 2016.
Comment


Abidjan – Le Front Populaire Ivoirien (FPI), parti de l’ancien Président Laurent incarcéré à La Haye, « est exclu d’office » des sénatoriales du 24 mars en raison du refus du Gouvernement de réformer la Commission électorale indépendante (CEI) et de la violation de la Constitution, a indiqué jeudi Agnès Monnet, Secrétaire générale du parti, à Le Progrès.

« Nous sommes exclus d’office de ces élections sénatoriales par le régime Ouattara », a indiqué Mme Monnet, dénonçant « une violation de la constitution » à travers l’ordonnance prise pour l’organisation de ce scrutin.
L’autre raison pour laquelle le FPI « ne se sent pas concerné par cette élection », c’est le « refus du gouvernement de réformer l’actuelle CEI, a-t-elle ajouté.

« Le FPI demande plutôt la reprise du dialogue politique. Il faut qu’on se retrouve pour s’entendre sur toutes ces questions avant de parler de participation à une quelconque élection », recommandé la SG du FPI présidé par Pascal Affi N’Guessan.
... suite de l'article sur Autre presse

Commentaires


Comment