Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

8 mars à Abidjan, les femmes rurales sur le tapis rouge, le texte de la parité sur la table du gouvernement
Publié le vendredi 9 mars 2018  |  Pôle Afrique
Journée
© Présidence par David Zamblé
Journée Internationale de la Femme: La Première Dame, Dominique Ouattara parraine la 41ème édition
Jeudi 08 Mars 2018. Cocody. La Première Dame, Dominique Ouattara a parrainé la 41ème édition de la Journée Internationale de la Femme.
Comment


La 41ème édition de la journée internationale de la femme en Côte d’Ivoire s’est consacrée à l’inclusion financière des femmes et de la jeune fille en milieu rural. Mariétou Koné, la ministre ivoirienne de la femme annonce, par ailleurs, que l’avant projet de loi sur la parité en politique est en examen au niveau du gouvernement. L’annonce a été faite à une cérémonie à Abidjan parrainée par Dominique Ouattara, la première dame.

Mariétou Koné, la ministre ivoirienne de la Solidarité, de la Femme et de l’Enfant a fait le point sur la préparation de la loi sur la parité en politique à l’occasion de la 41ème édition de la journée internationale de la femme.

« L’avant projet de loi sur la parité en politique est déposé au gouvernement », annonce -t-elle ce 8 mars à une cérémonie à Abidjan parrainée par Dominique Ouattara, la première dame. Mariétou Koné indique poursuivre le plaidoyer pour que la loi soit effective avant les élections locales afin de garantir une représentativité des femmes.

Par ailleurs, dressant le bilan de la gouvernance Ouattara en matière du genre, Marietou Koné estime que « les droits des femmes ont évolué positivement ». Elle énumère comme acquis, entre autres, « la première femme chancelière », « 6 femmes ministres », et « la première femme secrétaire générale du gouvernement ».

Argentina Matavel, représentante résidente du Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA) a sensibilisé à une tolérance zéro à l’égard du harcèlement, de la discrimination et de la violence sexuelle. Elle dénonce que « les femmes qui portent plainte sont dénigrées et méprisées ».

Intervenant au sujet du thème national de la journée, l’inclusion financière des femmes et de la jeune fille en milieu rural, Dominique Ouattara, la première dame insiste :« l’inclusion financière des femmes en milieu rural constitue un enjeu socio-économique majeur dont il faut tenir compte dans les stratégies de développement »

Gestionnaire du Fonds d’Aide aux Femmes de Côte d’Ivoire (FAFCI), l’épouse d’Alassane Ouattara dresse le bilan de cinq années.
... suite de l'article sur Pôle Afrique

Commentaires


Comment