Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

A l’hôtel communal/ Dr Emmou Sylvestre (conseiller municipal): « Celui qui a affaire à moi a affaire à tout Port-Bouët»
Publié le vendredi 9 mars 2018  |  Partis Politiques
Journée
© Partis Politiques par DR
Journée internationale des droits de la femme à Port-Bouët
Jeudi 8 mars 2018. Abidjan. Dr Emmou Sylvestre annonce des réflexions au profit des femmes de Port-Bouët à l`occasion de la célébration officielle, de la journée internationale de la femme dans ladite commune.
Comment


Dr Emmou Sylvestre règle ses comptes. ’’L’enfant de Port-Bouët’’ a saisi l’occasion de la célébration officielle, jeudi 8 mars 2018, de la journée internationale de la femme dans ladite commune, pour asséner ses vérités à «certains esprits qui voient la politique partout». «L’organisation de cette cérémonie n’a pas été facile. Mais, je suis convaincu que celui a affaire à moi a affaire à tout Port-Bouët», a exprimé le conseiller municipal, soutenu par son épouse, Nicole Emmou, Mme Ballet Elisabeth, 3e adjoint au maire, plusieurs conseillers municipaux et des femmes venues de tous les quartiers de Port-Bouët.

Selon certaines sources, des responsables de la mairie ont tenté, en vain, d’annuler cette 2e édition de la journée internationale de la femme organisée par la Direction des affaires socio-culturelles et de la promotion humaine. «Ils l’ont fait certainement pas pour ce que l’on veut nous faire croire. Je suis avant tout conseiller municipal, donc élu. Ce seul titre me donne le droit de parrainer une activité organisée par notre administration municipale. (…) Celle dont nous honorons la mémoire fut la première magistrate de la commune. Je le dis pour que cela soit clair», a dit Dr Emmou.

Après cette mise au point, le conseiller municipal et parrain de la cérémonie a salué les femmes de Port-Bouët pour leur forte mobilisation. Il a expliqué avoir répondu favorablement à ce parrainage parce qu’il s’agit des femmes «procréatrices de l’espèce humaine, les premières à se lever, les dernières à se coucher et celles qui bravent toutes les difficultés pour le bien-être de tout le monde».

’’L’enfant de Port-Bouët’’ a invité les gouvernants à se pencher en priorité sur la thématique de la femme, afin d’apporter des solutions. Localement, le conseiller municipal a souligné que des réflexions sont menées et qu’il les partagera le moment venu. «Pour l’heure, sachez que ce jour marque le début d’un partenariat pour ensemble œuvrer à la réalisation des projets que nous concevrons», a rassuré Dr Emmou.

Cette journée-hommage à feue Hortense Aka Anghui, ex-maire de la commune, avait pour thème «Alphabétisation des femmes de Port Bouët». La présidente du comité d’organisation, Mme Ida Dominique, et les nombreuses femmes sont reparties, grâce au parrain, les bras chargés de présents.
Commentaires


Comment