Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Journée internationale de la femme: un chèque de 10 millions de F CFA en vue de l’autonomisation des femmes de l’Association des Sœurs Unies de Route de Bassam Port-Bouët
Publié le vendredi 9 mars 2018  |  Abidjan.net
Journée
© Autre presse par DR
Journée internationale de la femme: un chèque de 10 millions de F CFA en vue de l`autonomisation des femmes de l`Association des Sœurs Unies de Route de Bassam Port-Bouët
Mercredi 7 mars 2018. Abidjan. Le 5è adjoint au maire de la commune de Port-Bouët Alain Adja, a procédé à la remise d’un chèque d’une valeur de 10 millions de FCFA à l`association des Soeurs Unies de Route de Bassam (ASURBA).
Comment


Le 5è adjoint au maire de la commune de Port-Bouët Alain Adja, a procédé à la remise d’un chèque d’une valeur de 10 millions de FCFA à l’association des Soeurs Unies de Route de Bassam (ASURBA), le mercredi 7 mars 2018.

Cette somme qui constitue un fonds d’appui, leur permettra d’exercer des activités génératrices de revenus. « Depuis un an, nous travaillons à l’idée de voir comment aider au mieux nos mamans pour qu’elles se prennent en charge car comme dit un adage bien populaire de chez nous ’’vaut mieux apprendre à pêcher que de toujours donner à manger’’.

S’inspirant donc de cet adage nous avons mis ce fonds à la disposition de vous, nos mamans, pour cadrer avec ce que veulent les gouvernants à savoir l’autonomisation de la femme », a expliqué d’emblée Alain Adja. Il a aussi précisé que ce fonds géré entièrement par les femmes sera remboursable sans taux d’intérêt. Saluant la détermination de ses mamans, épouses et filles, il a souhaité que ce fonds mis à leur disposition soit utilisé à bon escient afin d’assurer leur autonomisation. « Nous sommes très heureux de vous venir en aide et souhaitons que Dieu fasse que les activités génératrices de revenus que vous allez mener puissent prospérer », a-t-il souhaité.

Avant lui, c’est la présidente de ladite association, N’da Adjoua Madeleine qui a rappelé les objectifs nobles d’ASURBA et a fait un bref rappel du chemin parcouru et qui a aboutit à la remise de ces dix millions de FCFA. A sa suite, Mme Kata a exprimé la reconnaissance de toutes les femmes à l’endroit du bienfaiteur et exhorté les membres de l’association à mettre en valeur le fonds reçu afin de sortir définitivement de la dépendance et de la pauvreté.

Elisée B.
Commentaires


Comment