Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Économie
Article
Économie

Lancement à Abidjan de la 4ème édition de la Conférence mondiale sur le Cacao prévue en Avril à Berlin
Publié le samedi 10 mars 2018  |  Abidjan.net
Lancement
© Abidjan.net par DG
Lancement officiel de la 4ème Conférence mondiale sur le Cacao prévue en Avril à Berlin
Vendredi 9 mars 2018. Abidjan. Le Ministre de l`Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly (photo) a présidé le lancement de la 4ème Conférence mondiale sur le cacao prévue du 22 au 25 Avril à Berlin en Allemagne.
Comment


Le lancement de la 4ème édition de la Conférence mondiale sur le Cacao a eu lieu ce vendredi 9 mars 2018 à Abidjan, en présence de plusieurs personnalités dont le Ministre de l’Agriculture et du Développement rural, Mamadou Sangafowa Coulibaly représentant le Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly.

C’est environ 1500 participants issus de 65 pays et membres d’environ 600 organisations qui sont attendus du 22 au 25 avril à Berlin en Allemagne, afin de prendre part au plus important rendez-vous mondial des acteurs du secteur du cacao.

La question de la chute des cours du cacao, en dépit d’une relative embellie constatée ces derniers temps, demeure une préoccupation majeure que la Conférence de Berlin devra adressée, a indiqué Jean Marc Anga, le Directeur exécutif de l’Organisation internationale du Cacao. Il s’agira pour ces milliers de participants, durant quatre jours, de discuter des défis du secteur du cacao. Ce d’autant plus que ‘’la chute drastique des cours du Cacao sur le marché international se fait ressentir par les paysans’’.

Après avoir évoqué les conséquences de la chute des cours du cacao sur l’économie ivoirienne en général et les producteurs en particulier, le Ministre Mamadou Sangafowa Coulibaly a appelé à la solidarité de tous les acteurs du secteur. Ce, pour que conformément au thème de la 4eme Conférence, naisse une nouvelle vision pour le secteur du cacao.

Sur 100 milliards de dollars qui constituent le poids de l’économie mondiale cacaoyère, dira le Ministre ivoirien de l’Agriculture et du Développement durable, seuls 6% sont captés par les pays producteurs et seulement 2% arrivent aux producteurs. ‘’Il s’agira de voir comment améliorer la répartition de manière équitable des revenus tirés de la cacaoculture’’, a insisté Mamadou Sangafowa Coulibaly. Il a estimé que n’eut été la chute drastique des cours du Cacao sur le Marché international, le taux de croissance de la Côte d’Ivoire serait au delà de 7,6% tel que l’indique le Rapport de la Banque mondiale.

Pour rappel, le Cacao représente 15% du PIB et 30% des recettes d’exportation de la Côte d’Ivoire.

Elisée B.
Commentaires


Comment