Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Politique
Article
Politique

Adjamé / Elections municipales : le secrétaire départemental RDR Soumahoro Farikou sensibilise les nouveaux majeurs à l’enrôlement
Publié le samedi 10 mars 2018  |  Abidjan.net
Elections
© Abidjan.net par PR
Elections municipales : le secrétaire départemental RDR d`Adjamé échange avec les nouveaux majeurs
Abidjan le 09 mars 2018. Afin de faciliter leur enrôlement pour les futures élections municipales 2018, le secrétaire départemental RDR d`Adjamé, Soumahoro Farikou, a rencontré ce vendredi les jeunes majeurs de la commune d`Adjamé au siège du parti dans ladite commune.
Comment


Le secrétaire départemental RDR de la commune d’Adjamé, Soumahoro Farikou a rencontré ce vendredi les nouveaux majeurs de son parti afin de les sensibiliser sur l’importance de l’enrôlement pour les élections municipales à venir.

« Nous sommes venus sensibiliser cette jeunesse, surtout les nouveaux majeurs, à se faire enrôler afin de participer aux prochaines échéances électorales afin qu’elle puisse prendre son envol au niveau politique et social » a déclaré le départemental.

Selon lui, la jeunesse, surtout celle d’Adjamé est délaissée à son propre compte alors q’une commune se gère avec tout le monde.

« La jeunesse doit être associée à la gestion de la commune pour la redynamiser et travailler afin d’obtenir son indépendance » a-t-il ajouté, invitant les jeunes à fournir à ses services, les papiers administratifs nécessaires pour l’établissement d’un certificat de nationalité sans lequel ils ne pourront se faire enrôler.

Pour Zouon Arounan, coordonateur du mouvement Jeunesse Unie de Côte d’Ivoire (JUNCI) Adjamé, les jeunes sont découragés de la politique : « Nous sommes découragés de la politique, donc pour ces élections, nous devrons choisir des personnes responsables pour les mettre à la tête de la commune pour aider les jeunes , mieux gérer les deniers publics et prendre en compte les besoins des populations. »

Il a ensuite remercié le départemental Farikou qui s’est engagé à prendre en charge les frais pour l’établissement de certificat de nationalité et a promis être sur le terrain, dans les 19 quartiers de la commune pour sensibiliser les jeunes à l’enrôlement.

Atapointe
Commentaires


Comment