Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ Rentrée scolaire 2017-2018 : les inscriptions en ligne ont enregistré un taux de réalisation de 99,80% d’élèves
Publié le samedi 10 mars 2018  |  AIP
Comment


Yamoussoukro - Le processus d’inscription en ligne a enregistré, au cours de la rentrée scolaire 2017-2018, 1 997 912 élèves inscrits soit un taux de réalisation de 99,80 %, a confié vendredi, le directeur de cabinet du ministère de l'Éducation nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle (MENET-FP), Kabran Assoumou, au terme d’un atelier bilan organisé à Yamoussoukro.

Ce taux est en hausse de 0,10% comparé à celui de l’année dernière qui était de 99,74%.

« Commencé en 2012 avec 60% d’élèves inscrits en ligne, on a amélioré notre score, progressé et nous sommes aujourd’hui à 99,80% pour dire que ce que l’on décrivait comme une affaire impossible est tombé aujourd’hui dans le domaine public », a fait remarquer le directeur de cabinet du MENETFP.

Kabran Assoumou s’est félicité du succès de l’opération. Il a remercié la grande famille éducative qui a à cœur de regarder le mécanisme d’inscription ainsi que les opérateurs économiques partenaires qui ont investi et couvert tout le pays de réseau mobile pour permettre aux parents d’élèves d’inscrire leurs enfants en ligne et de relever ensemble le défi qui est salué de l’extérieur à travers bon nombre de pays frères qui apprécient le niveau développé par la Côte d’Ivoire.

« Aujourd’hui, l’enjeu ne se trouve plus au niveau des opérateurs, mais au niveau du gestionnaire, c’est-à-dire comment améliorer les autres offres au niveau de la plateforme créée et mise à la disposition », a souligné le directeur de cabinet de Kandia Camara.

Le directeur de cabinet du MENETFP a indiqué qu’il s’agit de faire en sorte que la direction des examens et concours, de la direction de l’orientation et des bourses, la direction informatique et toutes les directions exploitent cette plateforme.

« Aujourd’hui nous parlons de délibération assistée et affectations assistées, il faut qu’on s’appuie sur le système pour le peaufiner et arriver à exploiter cette plateforme pour fluidifier le travail au niveau de système éducatif » a conseillé Kabran Assoumou.

(AIP)
nam/fmo
Commentaires


Comment