Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire/ JIF 2018 : Une présidente d’ONG note une amélioration de la valorisation de la femme
Publié le samedi 10 mars 2018  |  AIP
Comment


Duékoué - La présidente fondatrice de l’Association ivoirienne de défense des droits des femmes (AIDF), Toma Yaï Constance, a, à l’occasion de la journée internationale des droits de la femme (JIF), estimé que la valorisation de celle-ci s’améliore.

Elle l'a indiqué jeudi, lors de la commémoration de cette cérémonie à Duékoué, non sans relever que beaucoup de défis restent tout de même à relever, notamment l’implication de la femme dans les prises de décisions et le partage du pouvoir avec les hommes.

Lui emboitant le pas, la coordonnatrice de la section AIDF de Duékoué, Dié Vivianne, s’est félicitée des avancées notables quant aux violences faites aux femmes. « Les viols, la maltraitance, les excisions, le mariage forcé, le déficit d’alphabétisation et toutes autres formes de violences faites aux femmes ont diminué », s’est elle félicitée.

Les femmes de Duékoué, ont plaidé auprès du gouvernement, afin que la journée du 08 mars soit dorénavant déclarée chômée et payée.

Le sous-préfet de Guehiebly, Koné Karamoko et son collègue de Bagohouo, Tanoh Désiré, ont encouragé les femmes dans leur combat pour la justice et un monde meilleur.

(AIP)

tf/gak/fmo
Commentaires


Comment