Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
NEWS
Comment
Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire / Les chefs traditionnels de Koun-Fao appelle à l’union autour du ministre Adjoumani
Publié le dimanche 11 mars 2018  |  AIP
Journée
© Abidjan.net par CK
Journée d`hommage au chef de l`Etat dans le district du Zanzan: la ministre Kaba Nialé sonne la mobilisation
Jeudi 09 novembre à Abidjan-Plateau. Les cadres du district du Zanzan ont initié une rencontre qui a vu la participation des ministres Kaba Nialé, Adjoumani Kouassi, Anzoumana Moutayé et plusieurs autres élus dudit district visait à mobiliser les fils et filles de ces régions. Photo: Ministre des Ressources Animales et Halieutiques, M. Kobenan Kouassi Adjoumani
Comment


Abidjan - L’association des chefs traditionnels du département de Koun-Fao a appelé samedi lors de la fête des chefs à Assindi tous les fils et filles du Gontougo à s’unir autour du ministre des Ressources animales et halieutiques, Kobenan Kouassi Adjoumani pour le développement du Gontougo.

« Monsieur le ministre, vous représentez un grand modèle pour de nombreuses générations de notre région et de la Côte d’Ivoire. Les chefs des 28 villages de Koun-Fao voudraient M. ministre que soyez candidat aux élections du Conseil régional», a souhaité le président de l’association des 28 chefs traditionnels de Koun-Foa, Nanan Kouadio Houssou II, chef de village de N’Gorata.

Il a salué le retour de la paix entre le ministre Adjoumani et son jeune frère Yoboua Céverin député maire d’Assuefry-Transua.

«Cette réconciliation entre vous et votre jeune frère est une marque des grands hommes. Cette paix des braves est un atout remarquable pour notre région», s’est réjoui Nanan Kouadio.

Selon lui, cette association qui regroupe 28 chefs traditionnels a pour but de créer un climat de bon voisinage entre toutes les communautés et œuvrer pour la paix et le développement des villages du département de Koun-Fao et du département de Gontougo.

Parrain de cette fête des chefs traditionnels de Koun-Fao, le ministre Adjoumani s‘est réjoui de la confiance que ses parents place en lui. Il a promis revenir auprès d’eux après les avis des Présidents Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié pour sa candidature à la tête du Conseil régional du Gontougo.

Le ministre a également appelé au respect des garants de la tradition pour le rôle crucial qu’ils jouent dans leur communauté et dans l’administration.

« La chefferie traditionnelle est devenue une institution de la République. Les chefs traditionnels ne sont plus considérés comme des auxiliaires mais ils font partie de l’administration. J’appelle chacun de nous à accorder une considération à ces garants de la tradition car ce n’est pas souvent le cas dans plusieurs localités », a indiqué M. Adjoumani.

Le député maire d’Assuefry-Transua Yoboua Céverin a promis qu’il est désormais aux côtés du ministre Adjoumani pour l’émergence du Gontougo.

(AIP)

bsp/kam
Commentaires


Comment